1 min de lecture Primaire PS

Affaire Penelope Fillon : Valls et Hamon répondent à la polémique

Manuel Valls et Benoît Hamon ont tous deux jugé nécessaire mercredi d'interdire l'emploi par un parlementaire d'un parent proche après l'éclatement de l'affaire Penelope Fillon.

Benoît Hamon et Manuel Valls, lors du débat de l'entre-deux tours
Benoît Hamon et Manuel Valls, lors du débat de l'entre-deux tours
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

L'affaire Penelope Fillon aura également eu sa place lors du débat de l'entre-deux tours de la primaire de la gauche. Benoît Hamon et Manuel Valls ont tous deux attaqué la femme de François Fillon, au cœur d'une polémique depuis les révélations du Canard enchaîné. Le journal laisse entendre qu'elle a été rémunérée pendant huit ans comme attachée parlementaire de son mari ou du suppléant de celui-ci à hauteur d'environ "500.000 euros brut" au total.

Faut-il interdire l'emploi d'un proche pour un parlementaire ? Les deux candidats à la primaire de la Belle alliance populaire ont répondu favorablement à cette question. "Je pense que cette décision s'impose. Dès qu'il s'agit de deniers publics, il faut être particulièrement clair mais il ne s'agit pas de jeter de l'opprobre sur tout le monde", a attaqué Manuel Valls ciblant notamment la campagne de François Fillon fondée "la suppression de fonctionnaires, la remise en cause de notre modèle de protection sociale et sur la vertu". Avant d'ironiser : "Vous imaginez le général de Gaulle employant tante Yvonne à l'Élysée ? Au delà de la boutade, c'est à la justice d'éclaircir cela (...) Quand on est le candidat de la vertu et de la transparence, on doit cette explication". 

Des propos également relayés par Benoît Hamon. "Il ne faut pas tergiverser. Là conséquence que j'en tire, c'est qu'à l'Assemblée nationale comme au Sénat, on interdise la possibilité d'employer un cousin, un enfant ou un conjoint", a-t-il abondé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Manuel Valls Benoît Hamon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants