1 min de lecture Valérie Trierweiler

Affaire Penelope Fillon : Valérie Trierweiler réagit et tacle au passage François Fillon

L'ancienne compagne de François Hollande a répondu à un internaute qui a fait un parallèle entre l'affaire Penelope Fillon et la polémique qui a accompagné son arrivée à l'Élysée.

Valérie Trierweiler, le 7 novembre 2013 (illustration)
Valérie Trierweiler, le 7 novembre 2013 (illustration) Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Les informations du Canard Enchaîné viennent ternir la campagne de François Fillon, ce mercredi 25 janvier. Le journal a dévoilé que Penelope Fillon, son épouse, aurait été rémunérée en tant qu'attachée parlementaire du candidat à l'élection présidentielle pendant huit ans et aussi par La Revue des deux mondes. Elle aurait ainsi perçu 500.000 euros. Selon le Canard enchaîné, cette activité d'attachée parlementaire serait un emploi fictif. L'ancien premier ministre a qualifié ces accusations de "boules puantes". 

Valérie Trierweiler a également réagi à la polémique en répondant à un internaute sur Twitter. Ce dernier a écrit : "Je repense au pataquès qu'avait provoqué la venue de Trierweiler à l'Élysée pour Les Républicains. On se marre bien plus avec #PenelopeGate !". L'ancienne compagne de François Hollande a alors écrit : "Je pense surtout au lynchage général pour m'être battue afin de conserver mon job exercé alors depuis 24 ans, pour 4.100 euros nets". 

Lors de son arrivée à l'Élysée en 2012, la journaliste avait quitté la rubrique politique de Paris Match pour la culture. Sa volonté de poursuivre sa carrière de journaliste avait déclenché une polémique. Ses détracteurs estimaient qu'elle n'était pas compatible avec son statut de première dame.

Elle a ensuite été interpellée par une internaute sur son salaire. "Le salaire d'un fonctionnaire de catégorie B avec 20 ans d’ancienneté = 1.700 euros nets". Ce à quoi la journaliste a répondu : "Je ne fais pas partie de ceux qui pensent que les fonctionnaires sont des privilégiés". Elle en profite par la même occasion pour attaquer François Fillon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Valérie Trierweiler François Fillon Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants