2 min de lecture Penelope Fillon

Affaire Penelope Fillon : "La campagne du candidat 'exemplaire' est mise à mal", analyse Alba Ventura

ÉDITO - Les révélations du "Canard Enchaîné" autour du supposé emploi fictif de Penelope Fillon embarrassent le candidat de la droite pour la présidentielle.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Alba Ventura : "La campagne de Fillon, le candidat 'exemplaire', est mise à mal" Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Coup de tonnerre dans la campagne de François Fillon. Le parquet financier a ouvert une enquête mercredi 25 janvier après les révélations du Canard Enchaîné, selon lesquelles son épouse est soupçonnée d'avoir occupé un emploi fictif. Le candidat de la droite à la présidentielle a demandé à être reçu par la justice. C'est un coup très dur pour lui, évidemment. Même si François Fillon a l'air de vouloir se défendre tête haute. Même si il a l'air d'assumer : "Oui, ma femme était bien ma collaboratrice et il n'y a rien d'illégal à cela". C'est vrai que ce n'est pas illégal, mais maintenant il va falloir montrer des preuves puisqu'il y a une enquête.

Montrer des preuves. D'autant que personne ne l'a jamais vue Penelope Fillon. Ni dans les couloirs de l'Assemblée, ni sur le terrain au côté de son époux. D'autant qu'elle-même a expliqué par le passé "ne pas vouloir s'impliquer dans la vie politique" de son mari. Donc il va falloir s'expliquer, il va falloir rendre des comptes sur les 500.000 euros bruts perçus sur huit années, dire au nom de quoi ces sommes ont été touchées.

François Fillon fragilisé

Le premier coup dur, c'est celui-là : faire face au soupçon d'emploi fictif. C'est un coup dur aussi parce que ça vient mettre à mal la campagne du candidat "exemplaire". Il faut se rappeler que la première motivation du vote des électeurs de François Fillon lors de la primaire était "l'honnêteté".

Il faut se rappeler aussi que pendant la compétition de la primaire, c'est lui qui avait ouvert le feu sur la pratique politique, sur l'intégrité, sur la morale qui fait trop souvent défaut. "Imagine-t-on le Général de Gaulle mis en examen se présenter à la présidentielle ?" : c'est ce qu'il avait lancé en visant Nicolas Sarkozy. Cette phrase lui revient en boomerang aujourd'hui.

À lire aussi
présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

François Fillon est fragilisé. Surtout qu'il était dans un faux-plat. Il comptait beaucoup se relancer avec son grand meeting dimanche 29 janvier, en plein second tour de la primaire de gauche. Ça le fragilise aussi parce que ces révélations viennent battre en brèche son discours sur la volonté de réduire la dépense, de combattre les injustices, de demander aux Français de faire des efforts. Ça balaye tout ça.

Les Français contre le favoritisme

Ce qui est inacceptable aujourd'hui aux yeux des Français, c'est le favoritisme. À l'Assemblée, il y a un député sur cinq qui emploie un membre de sa famille (ce qui est d'ailleurs est interdit au Parlement européen). Mais ça ne passe plus. Souvenez-vous de Nicolas Sarkozy et de l'affaire de son fils à l'Ehpad : il n'y avait pas de soupçon de détournement de fonds, mais c'était perçu comme du favoritisme, comme un privilège.

Ce n'est pas illégal le favoritisme, mais c'est devenu insupportable pour les citoyens. Il y a cette image de petits arrangements. C'est l'une des raisons pour lesquelles les Français rejettent les politiques. Donc François Fillon va devoir trouver une autre défense que la colère et la misogynie pour répondre à cette affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Penelope Fillon Vidéo Les Républicains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants