1 min de lecture Justice

Affaire Penelope Fillon : l'épouse du candidat aurait perçu 900.000 euros

Après avoir évoqué 500.000 euros, le "Canard enchaîné" révèle dans son édition de mercredi 1er février, que la somme touchée par Penelope Fillon, soupçonnée d'avoir bénéficié d'emplois fictifs, serait en réalité bien plus importante.

Le couple Fillon entouré de Valérie Pecresse lors du meeting du candidat le 29 janvier
Le couple Fillon entouré de Valérie Pecresse lors du meeting du candidat le 29 janvier Crédit : AFP
Emeline Le Naour et AFP

Le candidat à la présidentielle englué dans un scandale de soupçons d'emplois fictifs va devoir faire face à un énième rebondissement. Selon le Canard enchaîné, Penelope Fillon n'aurait pas touché 500.000 euros mais bien 900.000 euros en tant qu'assistante parlementaire et collaboratrice de la Revue des deux mondes. Le journal chiffre, dans son édition à paraître mercredi, à 831.440 euros bruts la somme perçue par la son épouse comme assistante parlementaire de son mari ou de son suppléant Marc Joulaud. Non pas seulement de 1998 à 2002, comme l'écrivait la semaine dernière l'hebdomadaire, mais dès 1988. 


Si l'ancien premier ministre avait lui-même évoqué l'embauche de ses deux enfants avocats dans le cadre de son activité au Sénat, les enfants Fillon auraient perçu 84.000 euros : 57.084 euros bruts pour Marie Fillon et 26.651 euros pour Charles Fillon. Problème dans l'argumentation du candidat François Fillon, ses deux enfants ne sont respectivement devenus avocats que cinq mois et quatre ans après la fin de la mandature de leur père.

Ce nouveau coup de semonce vient s'ajouter à l'annonce par le chef de file des députés Les Républicains Christian Jacob d'une "perquisition" d'autres sources évoquaient plutôt une remise de documents, dans le bureau de François Fillon à l'Assemblée nationale. L'enquête porte aussi sur l'emploi de Penelope Fillon à la Revue des Deux Mondes, rémunéré 5.000 euros brut mensuels entre mai 2012 et décembre 2013 (quelque 100.000 euros au total).

À lire aussi
Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine enquête
Thierry Solère en garde à vue : ce que lui reproche la justice

Les enquêteurs se sont aussi intéressés à cette revue, dont ils ont perquisitionné les locaux la semaine dernière. Lundi, le propriétaire de la revue, l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, PDG de Fimalac et proche de François Fillon, a été également entendu dans les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières (OCLCIFF ), à Nanterre, près de Paris. 


La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice François Fillon Penelope Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787011396
Affaire Penelope Fillon : l'épouse du candidat aurait perçu 900.000 euros
Affaire Penelope Fillon : l'épouse du candidat aurait perçu 900.000 euros
Après avoir évoqué 500.000 euros, le "Canard enchaîné" révèle dans son édition de mercredi 1er février, que la somme touchée par Penelope Fillon, soupçonnée d'avoir bénéficié d'emplois fictifs, serait en réalité bien plus importante.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-penelope-fillon-l-epouse-du-candidat-aurait-percu-900-000-euros-7787011396
2017-01-31 17:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-bwrungd88eyB_SIooih6A/330v220-2/online/image/2017/0130/7787000369_le-couple-fillon-entoure-de-valerie-pecresse-lors-du-meeting-du-candidat-le-29-janvier.jpg