1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Pénélope Fillon : l'enquête des magistrats va débuter
1 min de lecture

Affaire Pénélope Fillon : l'enquête des magistrats va débuter

REPLAY - L'enquête préliminaire ouverte par le parquet financier concernant les soupçons d'emplois fictifs de l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle démarre ce vendredi 27 janvier.

François Fillon le 14 janvier 2017 à Paris
François Fillon le 14 janvier 2017 à Paris
Crédit : SIPA
RTL Matin du 27 janvier 2017
01:36:49
Les auditions pour l'affaire Penelope Fillon débutent
00:00:56
Benoît Hamon fier d'être appelé Bilal
00:01:05
Thomas Prouteau & Philippe Peyre

"Mon épouse est remarquable, je l'aime, je la défendrai", a assuré François Fillon jeudi 26 janvier sur le plateau du 20 heures de TF1. Visée par des accusations d'emplois fictifs, l'épouse du candidat Les Républicains est au coeur d'une véritable tempête médiatique et judiciaire depuis les révélations du Canard Enchaîné mercredi 25 janvier. 

L'enquête préliminaire ouverte par le parquet financier débute réellement ce vendredi 27 janvier et les magistrats veulent aller très vite. La première audition sera celle de Michel Crépu, l'ancien directeur de la Revue des Deux MondesPénélope Fillon en a été la salariée pendant vingt mois à hauteur de 5.000 euros de salaire mensuel. L'ex-directeur a confirmé dans la soirée du jeudi 26 janvier sur RTL qu'il n'avait jamais rencontré cette collaboratrice. Il le redira tout à l'heure aux policiers.

Autre audition programmée, celle de Christine Kelly qui avait écrit une biographie de François Fillon en 2007 et rencontré sa famille. Selon la journaliste, Pénélope Fillon n'a jamais évoqué une quelconque activité professionnelle au cours de leurs entretiens. D'autres auditions vont suivre. À ce stade de l'enquête, le couple Fillon lui-même n'a pas été convoqué. Mais leur avocat a apporté les premiers documents au parquet financier pour tenter de justifier les activités de Madame Fillon. Une opération essentiellement symbolique destinée à montrer que le candidat à la présidentielle collabore activement avec la justice. L'avocat affirme disposer d'autres preuves, comme des agendas ou des ordinateurs, qu'il tient à la disposition des magistrats.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/