2 min de lecture Leonarda

Affaire Leonarda : pourquoi l'État avait décidé d'expulser la famille

DÉCRYPTAGE - L'expulsion vers le Kosovo de Leonarda et de sa famille "est justifiée en droit", conclut le rapport de l'enquête administrative. Explications.

Leonarda et son père, Resat Dibrani, à Mitrovica, au Kosovo, le 19 octobre 2013.
Leonarda et son père, Resat Dibrani, à Mitrovica, au Kosovo, le 19 octobre 2013. Crédit : Armend Nimani - AFP
Emilie Laystary Journaliste RTL

L'expulsion controversée de Leonarda, collégienne rom kosovare, et de sa famille est "conforme à la réglementation en vigueur", a jugé l'Inspection Générale de l'Administration . L'enquête conclut cependant que les forces de l'ordre "n'ont pas fait preuve du discernement nécessaire" en prenant en charge la collégienne lors d'une sortie scolaire.

Dans une allocution depuis l’Élysée, François Hollande a assuré que Leonarda pourrait revenir en France si elle le souhaitait, mais sans sa famille. Car selon l'Inspection Générale de l'Administration, "la décision d'éloigner la famille Dibrani est justifiée en droit" et "aucun des recours de Monsieur Dibrani (le père de Leonarda, ndlr) n'a été jugé recevable par la justice".

Pourquoi l’État a-t-il validé l'expulsion de Resat Dibrani et de sa famille ? Retour sur les raisons évoquées dans
le rapport d'enquête.

Pas de "réelle volonté de s'intégrer"

Entré irrégulièrement sur le territoire en 2009, Resat Dibrani, le père de Leonarda, aurait peut-être pu obtenir un titre de séjour dérogatoire en faisant valoir la durée de résidence en France et la durée de scolarisation des enfants. Mais le préfet du Doubs a refusé la demande d'admission exceptionnelle, "considérant que le comportement général de l'intéressé ne dénotait pas 'une réelle volonté de s'intégrer à la société française'", précise le document remis au ministre de l'Intérieur.

Le rapport de l'Inspection Générale de l'Administration rapporte ainsi "un refus de rencontrer l'interprète, un mauvais entretien de l'appartement que la famille occupe, le stationnement devant l'immeuble de plusieurs véhicules hors d'usage lui appartenant, des insultes adressées à l'encontre de la directrice et des personnels sociaux". Des "absences répétées des enfants [à l'école]" ainsi qu'une "absence de recherche sérieuse d'emploi" ont également été notées.

À lire aussi
Leonarda à Mitrovica (Kosovo), le 28 janvier 2014 société
Expulsée en 2013 avec sa famille, Leonarda Dibrani va "revenir en France"

Selon un conseiller général cité dans le rapport, il apparaît également que la famille Dibrani "était la seule", parmi 5 familles de déboutés du droit d'asile, "qui ne s'était pas engagée dans un processus d'intégration". Mais dans le cas précis de Leonarda, l'un des professeurs "a souligné sa volonté d'intégration et ses progrès".

Des menaces pour éviter l'expulsion

Le rapport précise également que le père de l'adolescente, Resat Dibrani, "n'a pas hésité à user de menaces afin d'éviter d'être expulsé de cet appartement". "Il a indiqué qu'il ferait exploser une bouteille de gaz devant l'ancien maire de Levier et un membre du réseau de défense des sans-papiers [...] et annoncé qu'il tuerait sa famille s'il était expulsé", affirme le rapport.

Resat Dibrani a également "été placé en garde à vue pour un cambriolage" et "mis en cause comme auteur dans un vol commis dans une déchetterie". Par ailleurs, les filles aînées de Monsieur Dibrani "ont été prises en charge par les services sociaux [...] après avoir fait état de violences exercées par leur père [...] mais elles se sont ensuite rétractées".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Leonarda Immigration Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765800618
Affaire Leonarda : pourquoi l'État avait décidé d'expulser la famille
Affaire Leonarda : pourquoi l'État avait décidé d'expulser la famille
DÉCRYPTAGE - L'expulsion vers le Kosovo de Leonarda et de sa famille "est justifiée en droit", conclut le rapport de l'enquête administrative. Explications.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-leonarda-pourquoi-l-etat-avait-decide-d-expulser-la-famille-7765800618
2013-10-19 15:56:43
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mzt-qpJzSLLe4EzCDTnauQ/330v220-2/online/image/2013/1019/7765805218_leonarda-et-son-pere-resat-dibrani-a-mitrovica-au-kosovo-le-19-octobre-2013.jpg