1 min de lecture François Fillon

Affaire Fillon : la justice s'intéresse à des documents signés par le couple Fillon

Les enquêteurs s'interrogent sur des documents signés par le couple qui seraient des faux destinés à justifier la réalité du travail effectué.

François Fillon à Aubervilliers, le 4 mars 2017
François Fillon à Aubervilliers, le 4 mars 2017 Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Valentine De Brye
et AFP

Selon de nouvelles informations du journal Le Monde un réquisitoire supplétif pour "escroquerie aggravée, faux et usage de faux" a été délivré par le parquet national financier aux juges d'instruction en charge de l'enquête sur les époux Fillon.

Une décision qui fait suite à une deuxième perquisition qui a eu lieu courant mars à l'Assemblée nationale permettant aux enquêteurs de saisir de nouveaux documents. Ils se sont notamment penchés sur des feuilles signées par Penelope Fillon, comportant différents calculs d'heures travaillées. Les enquêteurs se demandent si ces calculs ne constituent pas des faux qui justifieraient les salaires versés à Penelope Fillon pour conforter la réalité de son travail d'assistante parlementaire.

Dans son édition à paraître mercredi 22 mars, le Canard enchaîné ajoute par ailleurs, que la femme du candidat Les Républicains cumulait également deux emplois à plein-temps sur la période du 1er juillet 2012 au 30 novembre 2013. Elle aurait dont effectué ces deux emplois et à l'Assemblée nationale et à la Revue des deux mondes. L'hebdomadaire précise que les époux "ont carrément signé une fausse déclaration, certifiant aux fonctionnaires de l’Assemblée que madame ne bossait pas plus d'une trentaine d'heures par mois à la Revue des deux mondes où elle était payée pour 151.67 heures".

Initialement, l'information judiciaire sur les emplois présumés fictifs dont auraient bénéficié les proches de François Fillon était ouverte pour : "détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits" mais aussi "pour manquement aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique". François Fillon a été mis en examen pour ces chefs d'accusation. Son épouse sera, quant à elle, convoquée le 28 mars prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Enquête Penelope Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants