2 min de lecture Justice

Affaire Fillon : les avocats du couple dénoncent une "enquête illégale"

La défense affirme que le candidat à la présidentielle ne peut être poursuivi pour détournement de fonds publics. Ils demandent officiellement au parquet national financier de se dessaisir de l'enquête.

Les avocats de François et Penelope Fillon, le 9 février 2017
Les avocats de François et Penelope Fillon, le 9 février 2017 Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Antonin Lévy et Pierre Cornut-Gentille, respectivement avocats de François et Penelope Fillon, ont annoncé lors d'une conférence de presse avoir officiellement demandé au parquet national financier de se dessaisir de l'enquête préliminaire portant sur des soupçons d'emplois fictifs. S'ils dénoncent "trois violations" dans le cadre de la procédure, leur principal argument porte sur un vide juridique et donc une incompétence du parquet national financier.

"Le parquet national financier s'est auto-saisi (...) sur le fondement d'un délit : le détournement de fonds publics qui ne peut être reproché à un parlementaire de la République. Cette infraction s'applique principalement aux personnes de l'autorité publique et aux personnes chargées d'une mission de service public. Le parlementaire n'est ni l'un ni l'autre. En d'autres termes, et juridiquement, l'infraction ne peut être reprochée à François Fillon", a déclaré Antonin Lévy, jeudi 9 février, expliquant s'appuyer sur une lecture factuelle du code pénal.

Son collègue Pierre Cornut-Gentille, en charge de Penelope Fillon, assure de son côté que seul le bureau de l'Assemblée nationale est en mesure de contrôler la gestion de l'argent octroyé par François Fillon à ses attachés parlementaires. "L'absence d'infraction rend le parquet national financier incompétent pour son enquête qui devient illégale", a-t-il fermement poursuivi. 

À lire aussi
Migrants au large de Malte : le pape lance un appel à la solidarité européenne Philippe Barbarin
Refus de la démission de Barbarin : "Une grosse erreur du Pape", juge Alain Duhamel

La défense agacée par les fuites

Telle une plaidoirie, l'avocat du candidat à la présidentielle considère que cette enquête constitue une "grave atteinte à la séparation des pouvoirs". Troisième argument avancé : les fuites répétées dans la presse. Me Lévy dénonce une "violation insupportable" du secret de l'enquête.

"Ces fuites sont déloyales sont le contraire de la sérénité et constitue autant de violations de la présomption d'innocence. "Ces fuites sont systématiquement à charge et ont toujours pour effet de nuire aux intérêts de nos clients", dénonce l'avocat qui y voit une "impartialité d'une ou plusieurs personnes qui concourent à cette enquête". Sur cet ultime point, la défense annonce son intention de porter plainte pour violation du secret de l'enquête. En revanche, aucune plainte en diffamation n'est pour le moment envisagée contre quelconque média.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Penelope Fillon François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787169971
Affaire Fillon : les avocats du couple dénoncent une "enquête illégale"
Affaire Fillon : les avocats du couple dénoncent une "enquête illégale"
La défense affirme que le candidat à la présidentielle ne peut être poursuivi pour détournement de fonds publics. Ils demandent officiellement au parquet national financier de se dessaisir de l'enquête.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-fillon-les-avocats-de-francois-fillon-demandent-au-parquet-financier-de-se-dessaisir-de-l-enquete-7787169971
2017-02-09 17:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mBroFwY-C_qXCfW2eZW-nA/330v220-2/online/image/2017/0209/7787170344_les-avocats-de-francois-et-penelope-fillon-le-9-fevrier-2017.jpg