2 min de lecture Affaire Cahuzac

Affaire Cahuzac : Pierre Condamin-Gerbier évoque "des transports physiques de cash"

L'ancien banquier suisse Pierre Condamin-Gerbier a réaffirmé détenir une liste de quinze personnalités politiques françaises ayant - ou ayant eu - un compte en Suisse.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Mathieu Delahousse

Témoin principal dans l’affaire Cahuzac, l’ancien banquier suisse Pierre Condamin-Gerbier est désormais très attendu pour ses révélations sur les clients français de Reyl & Cie. Pierre Condamin-Gerbier doit être entendu prochainement par le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke, saisi depuis la semaine dernière d’une enquête sur la banque. L’établissement de Genève abritait le compte de Jérôme Cahuzac.

15 hommes politiques français visés

Mais 15 autres hommes politiques français auraient été ou sont encore clients. Comme il le confiait jeudi dernier sur RTL, Pierre Condamin-Gerbier affirme détenir des documents "précis" actuellement en sécurité chez un tiers et prochainement à la disposition de la justice. D’autres hommes politiques que Jérôme Cahuzac seraient alors visés. La banque Reyl, vendredi, a démenti à mots couverts détenir des comptes d’hommes politiques français.

>
Pierre Condamin-Gerbier parle de "transports de cash" Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :

Pierre Condamin-Gerbier a été entendu plusieurs fois déjà par la direction nationale des investigations financières et fiscales, par les douanes et par plusieurs magistrats du pôle financier. Ses propos ont permis de faire avancer l’enquête visant l’ancien ministre du Budget. Il a notamment permis d’expliquer le fonctionnement de la banque Reyl et les méthodes de mises à disposition d’espèces pour les clients aux comptes non-déclarés, parmi lesquels Jérôme Cahuzac. "Il y a eu clairement des transports physique de cash dans cette affaire par les établissements concernés. Les gens concernés ont reconnu ces mises à disposition", affirme Pierre Condamin-Gerbier, interrogé jeudi dernier.

Il y a eu clairement des transports physique de cash dans cette affaire par les établissements concernés

Pierre Condamin-Gerbier
Partager la citation

Les remises de fond "ont été largement organisées autour du  système de compensation permettant de mettre  à sa disposition des fonds provenant d’autres individus qui avaient des excès de liquidités qui permettent d’alimenter ceux qui au contraire en ont besoin de liquidités. Je n’ai pas été témoin de ces remises mais de ce que m’ont dit ceux qui ont organisé ces remises de cash", a témoigné Pierre Condamin-Gerbier.

Jérôme Cahuzac est tout sauf un cas isolé. Sans minimiser les faits, je crois qu’on l’utilise comme un fusible

Pierre Condamin-Gerbier
Partager la citation
À lire aussi
Jérôme Cahuzac, le 15 mai 2018 médecine
Les infos de 6h - Jérôme Cahuzac devient médecin à l'hôpital de Bonifacio

"En vingt ans de métier de gestion de patrimoine en Suisse, il faudrait être aveugle pour ne pas voir tout cela. Jérôme Cahuzac est tout sauf un cas isolé. C’est un symbole, un révélateur. Sans minimiser les faits, je crois qu’on l’utilise comme un fusible. C’est le mensonge d’un homme et non d’un système qui existe de façon très ancienne. C’est une pratique d’ensemble", a-t-il ajouté. 

J’ai des documents très précis

Pierre Condamin-Gerbier
Partager la citation

"Des gens très exposés politiquement ayant des actifs non déclarés, on en retrouve dans plusieurs établissements suisses. J’ai vu depuis vingt ans ces pratiques de façon répétées. J’ai des documents très précis", a encore dit Pierre Condamin-Gerbier. L'ancien banquier assure qu'il remettra les documents bientôt, "quand (sa) situation personnelle (lui lui) permettra et lorsque l’actualité brûlante qui entraîne aujourd’hui beaucoup d’amalgames se sera un peu calmée". "Ces pièces sont aujourd’hui détenues par un tiers", a-t-il assuré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Cahuzac Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants