1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Bygmalion : la double comptablilité de l'UMP
1 min de lecture

Affaire Bygmalion : la double comptablilité de l'UMP

L'ancienne directrice des affaires financières de l'UMP aurait tenu une double comptabilité au sein du parti, selon le "Journal Du Dimanche".

Photo d'illustration du siège de l'UMP prise le 19 novembre 2012.
Photo d'illustration du siège de l'UMP prise le 19 novembre 2012.
Crédit : AFP / /MIGUEL MEDINA
La rédaction numérique de RTL & AFP

Une double comptabilité qui a permis de répartir les coûts officiels et les coûts occulte. Le Journal du Dimanche (JDD) affirme que que l'ancienne directrice des affaires financières de l'UMP, Fabienne Liadzé, aurait manipulé les comptes du parti et aurait connu le montant exact des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy.

Selon le JDD, Fabienne Liadzé aurait tenu au sein de l'UMP une double comptabilité qui lui aurait permis, meeting après meeting, de connaître la part des coûts à imputer officiellement sur le compte de campagne et la part occulte à ventiler au final. Fabienne Liadzé a été suspendue par la nouvelle direction provisoire de l'UMP dans le cadre de l'affaire Bygmalion.

Ancienne d'Arthur Andersen, recrutée à l'UMP comme DRH par Eric Woerth, puis nommée directrice des affaires financières (DAF) par Jean-François Copé, elle devrait savoir le 7 juillet si elle est licenciée ou pas, précise le JDD.

Des factures rééditées en minorant les coûts

D'après l'hebdomadaire, le comptable - qui tient à rester anonyme - de la société Event, une filiale de Bygmalion spécialisée dans l'événementiel, a envoyé de février à avril 2012, au fur et à mesure des meetings de campagne, des factures réelles.

À lire aussi

Quand le système de double facturation a été décidé mi-avril, il a donc été demandé au comptable d'Event de détruire les factures déjà faites et d'en refaire, cette fois-ci en minorant les coûts, ajoute le JDD. C'est le solde global qui a ensuite été ventilé et payé via les fausses factures de conventions fictives, explique le JDD.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/