2 min de lecture Nicolas Sarkozy

Affaire Bygmalion : "C'est tapis rouge pour ceux qui veulent crier au complot", juge Alba Ventura

ÉDITO - En pleine bataille de la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy est rattrapé par ses ennuis judiciaires. Est-il victime d'un acharnement ?

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Affaire Bygmalion : "C'est tapis rouge pour ceux qui veulent crier au complot", juge Alba Ventura Crédit Image : SIPA | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Le parquet a demandé, lundi 5 septembre, le renvoi de Nicolas Sarkozy en correctionnelle dans l'affaire Bygmalion. Ses proches et son avocat, Me Thierry Herzog, ont immédiatement dénoncé une nouvelle "manœuvre politique grossière". C'est la réaction normale des soutiens de l'ancien chef de l'État, qui jouent à fond la carte de la victimisation. Ce n'est pas la première fois qu'ils crient à l'acharnement.

Cette demande de renvoi en correctionnelle tombe mal. Pour l'entourage de Nicolas Sarkozy, ce n'est pas un hasard. On est en pleine campagne pour la primaire. C'est le début du procès Cahuzac. Un proche de Nicolas Sarkozy nous disait même : "Ce n'est pas une ficelle, c'est une corde à nœuds". Aux yeux des sarkozystes, la justice est instrumentalisée, les juges sont malveillants à son égard.

Le temps judiciaire n'est pas le temps médiatique

Il faut dire que les rapports ont toujours été compliqués entre l'ancien chef de l'État et les juges - "les petits pois", comme ils les avaient appelé. Du coup, c'est tapis rouge pour ceux qui veulent crier au complot. Reste que le temps judiciaire n'est pas le temps médiatique, ni le temps politique. Même si on peut penser que parfois la justice peut utiliser le temps médiatique. Que doivent faire les juges ? Attendre la fin de la primaire ? Attendre la fin de la présidentielle? Attendre que Nicolas Sarkozy soit président, et donc intouchable ?

Le parquet, pour qui Nicolas Sarkozy n'est non pas l'instigateur mais le principal bénéficiaire dans cette affaire, pense avoir réuni suffisamment d'éléments pour demander son renvoi en correctionnelle. Il y a fort à parier que la bataille judiciaire sera longue, et qu'il n'y aura pas de procès avant l'échéance de 2017. Mais on ne peut pas dire aujourd'hui avec certitude que le parquet a pris cette décision parce qu'il avait un dossier solide ou parce qu'il voulait nuire à l'ancien président.

Les sarkozystes resserrent les rangs

À lire aussi
Patrick Balkany et Nicolas Sarkozy le 2 mars 2009 affaire Balkany
Procès Balkany : Nicolas Sarkozy témoigne son soutien à son "ami d'enfance"

Cela va-t-il effectivement nuire à Nicolas Sarkozy en plein campagne ? Encore une fois, ça ne fait pas de lui un coupable. Ce n'est qu'une réquisition du parquet. Il n'est pas renvoyé devant le tribunal, et encore mois sous le coup d'une condamnation. Mais cela réveille et entretient le soupçon d'une éventuelle culpabilité. Cela peut ternir son image auprès d'une partie de la droite et du centre. Il peut y avoir un effet répulsion chez ceux qui n'ont pas fait leur choix.

Mais sur le noyau dur sarkozyste, c'est l'inverse qui va se produire. Ceux-là achètent l'acharnement. Cela va jouer comme un ciment. Ses partisans auront plutôt tendance à resserrer les rangs. Comme le dit un proche de Nicolas Sarkozy, "l'avantage d'avoir des détracteurs, c'est que vous avez beaucoup de défenseurs".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Affaire Bygmalion Affaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784746655
Affaire Bygmalion : "C'est tapis rouge pour ceux qui veulent crier au complot", juge Alba Ventura
Affaire Bygmalion : "C'est tapis rouge pour ceux qui veulent crier au complot", juge Alba Ventura
ÉDITO - En pleine bataille de la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy est rattrapé par ses ennuis judiciaires. Est-il victime d'un acharnement ?
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-bygmalion-c-est-tapis-rouge-pour-ceux-qui-veulent-crier-au-complot-juge-alba-ventura-7784746655
2016-09-06 11:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7DoJldIdvzFL4sGmlLy3Og/330v220-2/online/image/2016/0906/7784747264_nicolas-sarkozy-le-4-septembre-2016-a-la-baule.jpg