1 min de lecture Affaire Bettencourt

Affaire Bettencourt : non-lieu pour Nicolas Sarkozy (Sud Ouest)

Les juges d'instruction de l'affaire Bettencourt ont décidé que les charges retenues contre Nicolas Sarkozy étaient insuffisantes pour le renvoyer en correctionnelle. L'ancien président bénéficie d'un non-lieu.

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, à Nice (Alpes-Maritimes), le 27 septembre 2013.
L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, à Nice (Alpes-Maritimes), le 27 septembre 2013. Crédit : AFP / VALERY HACHE
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Non-lieu pour Nicolas Sarkozy, qui ne sera pas renvoyé en correctionnelle. Selon Sud Ouest, les juges d'instruction ont décidé que les charges retenues contre l'ancien président dans l'affaire Bettencourt étaient insuffisantes.

Soupçonné d'avoir reçu de l'argent de la part des Bettencourt pour financer sa campagne de 2007, il était poursuivi pour abus de faiblesse. En revanche, dix autres personnes sont mises en examen, dont l'ancien ministre du Budget Eric Woerth, François-Marie Banier, Patrice de Maistre et Stéphane Courbit, devront comparaître en 2014. Seul l'avocat fiscaliste parisien Fabrice Goguel bénéficie lui aussi d'un non-lieu.

Nicolas Sarkozy avait été mis en examen le 21 mars, sous le soupçon de s'être fait donner par Liliane Bettencourt de l'argent pour financer sa campagne électorale de 2007, alors même qu'elle était en situation de faiblesse psychique depuis l'automne précédent. L'ensemble des protagonistes du dossier, pas forcément favorables pourtant à la personne de l'ancien président de la République, avaient commenté depuis lors que, quels que soient les soupçons, les charges pesant sur Nicolas Sarkozy étaient trop faibles pour le renvoyer devant un tribunal.

Trois ans d'instruction

À lire aussi
Nicolas Sarkozy en juillet 2016 Nicolas Sarkozy
Les actualités de 6h30 - Nicolas Sarkozy : plusieurs autres affaires l'attendent au tournant


Le parquet de Bordeaux lui-même, après avoir requis un non-lieu, avait laissé entendre avec force qu'il ferait appel d'un éventuel renvoi de Nicolas Sarkozy devant le tribunal. Les juges Jean-Michel Gentil et Valérie Noël se sont donc rangés à cette opinion dans leur ordonnance, rendue à l'issue de près de trois ans d'instruction du dossier, et malgré des rapports très houleux entre le juge Gentil et l'ancien président au moment de l'instruction.

L'ancien ministre Eric Woerth, qui aurait reçu des fonds en liquide de Patrice de Maistre, ancien homme de confiance de Liliane Bettencourt, est renvoyé, de même que ce dernier, avec notamment l'artiste François-Marie Banier, dont l'amitié avec la milliardaire est à l'origine de toute cette affaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bettencourt Affaire Bettencourt Affaire Bettencourt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765212308
Affaire Bettencourt : non-lieu pour Nicolas Sarkozy (Sud Ouest)
Affaire Bettencourt : non-lieu pour Nicolas Sarkozy (Sud Ouest)
Les juges d'instruction de l'affaire Bettencourt ont décidé que les charges retenues contre Nicolas Sarkozy étaient insuffisantes pour le renvoyer en correctionnelle. L'ancien président bénéficie d'un non-lieu.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-bettencourt-non-lieu-pour-nicolas-sarkozy-sud-ouest-7765212308
2013-10-07 12:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MGsn793fH2u6SH6XcCPPdg/330v220-2/online/image/2013/1007/7765212458_l-ancien-president-de-la-republique-nicolas-sarkozy-a-nice-alpes-maritimes-le-27-septembre-2013.jpg