1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy demande l'annulation de la saisie de ses agendas

Ces documents, saisis dans les bureaux de l'ancien président, avaient permis d'établir l'existence d'un rendez-vous entre Patrice de Maistre et Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy, le 10 mars 2013, à Nice.
Nicolas Sarkozy, le 10 mars 2013, à Nice. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Mathieu Delahousse

La Cour de cassation va s'intéresser ce mardi 11 mars à Nicolas Sarkozy. Ni l'affaire Buisson, ni même la mise sur écoute de l'ancien président ne seront sur le tapis. Nicolas Sarkozy demande en effet l'annulation de la saisie de ses agendas et de leurs copies réalisées dans le cadre de l'affaire Bettencourt, pour laquelle il avait bénéficié d'un non-lieu.

Ces agendas avaient été saisis par le juge Gentil dans les bureaux de l'ancien président, rue de Miromesnil. Ils avaient permis d'attester d'un rendez-vous de Patrice de Maistre, chargé de fortune de Liliane Bettencourt, à l’Élysée, mais également de multiples rencontres entre Nicolas Sarkozy et Bernard Tapie.

Le juge Gentil avait alors transmis les documents à ses collègues parisiens qui instruisent l'affaire Tapie. Si la saisie des agendas présidentiels est annulée, aucun juge ne pourra s'en servir. Dans le cas contraire, ces documents permettront de connaître tous les rendez-vous de l'ancien président de la République.

>
Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy demande l'annulation de la saisie de ses agendas Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Affaire Bettencourt Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants