2 min de lecture Affaire Bettencourt

Affaire Bettencourt : la Cour d'appel décide de marquer une pause

La défense a obtenu, jeudi 06 juin, un report de l'audience sur les nullités dans l'affaire Bettencourt. La Cour d'appel de Bordeaux estime que la révélation de liens trop étroits, selon eux, entre le juge Gentil et une experte nécessite des investigations complémentaires.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"La Cour a décidé le renvoi au 2 juillet", a déclaré à l'issue d'une audience devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux Me Francis Teitgen, l'un des conseils de Stéphane Courbit, patron de LOV Group, mis en examen pour escroquerie et recel d'abus de faiblesse.

"Nous avons demandé un certain nombre de documents. Le parquet lance une enquête et nous-mêmes avons des documents à rechercher", a précisé l'avocat, qui s'exprimait au nom des conseils des sept principaux mis en examen dans le dossier, dont l'ex-chef de l’État Nicolas Sarkozy, l'ex-ministre Eric Woerth, l'ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, ou encore l'artiste François-Marie Banier.

"Retrouver la sérénité"

L'ex-bâtonnier de Paris a expliqué que la cour avait pris cette décision "pour retrouver la sérénité qu'exige le devoir de justice". Cette audience reportée est en effet l'ultime occasion pour les mis en examen du volet "abus de faiblesse" de faire valoir des erreurs de procédure, alors que les trois juges d'instruction Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, doivent dire dans quelques semaines qui ils renvoient devant le tribunal correctionnel.

Dans leur viseur, l'expertise réalisée le 7 juin 2011 sur la milliardaire par cinq experts dont une légiste de Bordeaux, le Pr Sophie Gromb, qui a conclu que Lilianne Bettencourt n'avait plus toutes ses facultés cognitives depuis septembre 2006. Sophie Gromb aurait aussi été le témoin de mariage du juge Gentil, ce qui pourrait selon les avocats porter atteinte à son impartialité.

Les émoluments de l'experte en question

À lire aussi
Nicolas Sarkozy en juillet 2016 Nicolas Sarkozy
Les actualités de 6h30 - Nicolas Sarkozy : plusieurs autres affaires l'attendent au tournant

Afin d'établir cette proximité pour l'instant évoquée seulement dans un article de presse, ils doivent donc obtenir l'extrait de l'acte de mariage du magistrat pour le soumettre à la Cour.

La défense souhaite en outre examiner à la loupe dans quelles conditions l'expertise de Lilianne Bettencourt a été réalisée et quel rôle exactement Sophie Gromb a joué. Enfin, elle entend aussi analyser les "décisions prises autour des honoraires des différents experts", alors que, selon Le Parisien, l'experte aurait reçu des émoluments supérieurs à ceux des autres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bettencourt Bordeaux Eric Woerth
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants