1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Benalla : Alexis Kohler, l'homme-clé de l'Élysée, entendu au Sénat
2 min de lecture

Affaire Benalla : Alexis Kohler, l'homme-clé de l'Élysée, entendu au Sénat

PORTRAIT - Secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler est le plus proche collaborateur d'Emmanuel Macron. Son audition ce jeudi 26 juillet devant le Sénat est un événement notable pour l'enquête parlementaire.

Alexis Kohler à l'Élysée le 12 octobre 2017
Alexis Kohler à l'Élysée le 12 octobre 2017
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Alexis Kohler ou le discret rempart devant Emmanuel Macron
01:22
Vincent Derosier & Clémence Bauduin

Son nom n'est pas connu du grand public, mais son rôle est déterminant auprès du chef de l'État. Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, est interrogé ce jeudi 26 juillet au matin par la Commission des lois du Sénat dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Benalla. Ses propos ont un poids tout particulier. 

Son bureau est à quelques mètres de celui du président. On dit souvent que le rôle du secrétaire général de l'Élysée est plus important que celui du Premier ministre et pour cause, Alexis Kohler sait tout. Et avec lui, les secrets sont bien gardés. Ce haut-fonctionnaire alsacien de 45 ans est un homme discret, le président l'admire.  


Né à Strasbourg en 1972, il est le fils d'une avocate et d'un haut-fonctionnaire. Alexis Kohler est diplômé de plusieurs grandes écoles : après Science Po en 1993, il étudiera ensuite à l'Essec et à l'ENA puis passera directement par la case gouvernement en entrant à la direction du Trésor de Bercy. Il fera également partie du Fonds Monétaire International (FMI) et de l'Agence des participations de l'État (APE). 

La tour de contrôle de l'Élysée

Il croise finalement la route d'Emmanuel Macron en 2014, lorsque le futur président est appelé par François Hollande au ministère de l'Économie. Les deux hommes lient une relation d'amitié et Alexis Kohler est aux premières loges lorsqu'Emmanuel Macron décide de fonder son mouvement en avril 2016.

À lire aussi

À l'Élysée, le secrétaire général a même un surnom, celui de "tour de contrôle" du président. Il est en quelque sorte le deuxième cerveau du chef de l'État. Pourtant, son rôle n’est encadré par aucun texte officiel. Alexis Kholer a un rôle politique, il est là tous les mercredis en conseil des ministres. Il dessine par exemple les futurs projets de loi avec le président et fait le lien entre Matignon et l'Élysée.

Le 2 mai, lorsque le directeur de cabinet Patrick Strzoda découvre la vidéo prise le 1er mai montrant Alexandre Benalla, il en parle d'abord à Alexis Kohler. C'est lui qui appelle le Président qui se trouve alors en Australie. Auditionner le secrétaire général de l'Élysée, c'est en quelque sorte entendre Emmanuel Macron, car Alexis Kohler est aussi le dernier rempart avant d'atteindre le président de la République.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/