1 min de lecture Politique

A Aulnay-sous-Bois, UMP et PS s'affrontent pour des indemnités

L'indemnité globale des élus d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a augmenté de 128% en 2008. "Immoral" a dénoncé jeudi l'UMP, qui a perdu la ville après un scandale touchant aux revenus de l'ex-maire. Réponse de la nouvelle municipalité PS : "justifié" pour "travailler plus et mieux". La première des cibles est le nouveau maire, Gérard Ségura (PS), dont l'indemnité augmente de 1.500 euros pour atteindre 5.742 euros bruts, soit une hausse de 40%.

Jérôme Florin
Jérôme Florin et La rédaction de RTL

Une polémique aux airs de match retour dans cette ville de 80.000 habitants où l'ex-maire UMP Gérard Gaudron avait défrayé la chronique, à trois semaines des élections, pour avoir indûment cumulé pendant plusieurs mois indemnités Assedic et débours de député. Sa situation, révélée par le Canard Enchaîné, avait été jugée "choquante" par le porte-parole du gouvernement.

"Ceux qui diffamaient il y a quelques mois s'augmentent grassement", juge l'UMP qui calcule que cette décision coûte "364.332 euros de plus par an à la ville". A noter toutefois que ces augmentations avaient été approuvé à l'unanimité lors de la délibération du conseil municipal le 15 mai dernier.
 

Lire la suite
Politique UMP Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants