1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg officialise sa candidature
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg officialise sa candidature

L'ancien ministre lance sa rentrée politique, ce dimanche 21 août, en confirmant son envie de se présenter à la présidentielle de 2017, sans évoquer la primaire de la gauche.

Arnaud Montebourg à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), le 21 août 2016
Arnaud Montebourg à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), le 21 août 2016
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Marie-Pierre Haddad & Julien Absalon

C'est le jour J pour Arnaud Montebourg. À l'occasion de sa rentrée politique marquée par la Fête de la Rose, rebaptisée Fête populaire à Frangy-en-Bresse, l'ancien ministre du Redressement productif a annoncé dimanche 21 août sa candidature à la présidentielle de 2017, sans évoquer la primaire à gauche. En quittant avec fracas le gouvernement de Manuel Valls deux ans plus tôt, Arnaud Montebourg est devenu la figure des frondeurs. "Je suis revenu pour agir, pour m'engager et cette fois pour réussir. Je suis candidat à la présidence de la République française", a-t-il déclaré dans son discours disponible en intégralité sur son site internet et qui présente les grands axes de son programme.

"Je suis bien conscient de la difficulté de la tâche à accomplir. Je sais que jusqu'au mois de mai 2017 le chemin sera escarpé et les obstacles à vaincre seront innombrables. Mais je suis convaincu que nous pouvons cette fois l'emporter", ajoute-t-il sans manquer de critiquer l'action de François Hollande. "Si je suis candidat (...), c'est d'abord parce qu'il m'est impossible, comme à des millions de Français, de soutenir l'actuel président de la République. J'aurais aimé pouvoir pourtant le soutenir et vous appeler à le faire avec moi. Non pas parce que je serais l'un des siens, l'un de ses inconditionnels - je ne l'ai jamais été - mais parce que je suis de gauche".

Arnaud Montebourg a par ailleurs qualifié son projet de "socialiste" tout en précisant : "Pour une grande part, par filiation, de par ce que je suis et d'où je viens. Mais pas seulement. (...) C'est également un projet qui puise son inspiration dans les sources du gaullisme social, en ce qu'il renoue avec l'affirmation de la France".

Une candidature attendue de longue date

Même si l'officialisation de sa candidature n'intervient que ce 21 août, Arnaud Montebourg avait minutieusement préparé le terrain. Le défenseur du "made in France" avait fait un retour en politique en exposant sa vision lors de la traditionnelle ascension du Mont Beuvray, en mai dernier. Il y avait invité les Français à plancher sur la constitution d'un projet alternatif pour la France. Son micro-parti en vue de la présidentielle porte d'ailleurs le même nom. Il a pour but de "soutenir et promouvoir une action politique alternative au sein de la gauche française et ce notamment grâce à la participation des acteurs de la société civile". 

À lire aussi

Un an auparavant, lors de la précédente édition de la Fête populaire, il avait invité Yanis Varoufakis, l'ancien ministre grec des Finances. Les deux hommes politiques avaient ainsi débattu sur leur vision de l'économie, de l'Europe et de la démocratie. Arnaud Montebourg qui s'était présenté lors de la primaire de 2011 avait créé la surprise en récoltant près de 17,2% des voix, juste derrière François Hollande et Martine Aubry

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/