1 min de lecture 14 juillet

14 juillet : "Les impôts baisseront en 2017 si la croissance s'améliore", confirme François Hollande

François Hollande a déclaré qu'il ne baisserait les impôts en 2017 que si la croissance est supérieure l'an prochain à celle de 2016.

François Hollande, lors de son discours du 14 juillet 2016
François Hollande, lors de son discours du 14 juillet 2016 Crédit : Capture d'écran France 2
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

En 2016, le gouvernement entreprend une baisse d'impôts pour 8 millions de foyers fiscaux. Cela devrait rapporter quelques centaines d'euros aux ménages. Pour 2017, rien n'est sûr. Lors de la traditionnelle interview présidentielle du 14 juillet, François Hollande a expliqué qu'il y aurait une nouvelle baisse d'impôts l'an prochain que si la croissance s'accélère par rapport à 2016.

"Je ne ferai de baisse d'impôts pour l'année prochaine que si nous avons la certitude d'avoir une croissance supérieure à celle de cette année. Nous le saurons en septembre", assure François Hollande, qui espère une hausse du PIB de 1,7%.

François Hollande, qui refuse de faire une "promesse" qui serait "commode" pour lui "à quelques mois d'une élection présidentielle", précise que les négociations sur le Brexit auront "des conséquences sur l'économie française" et donc sur la possibilité d'effectuer des "baisses d'impôts supplémentaires".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
14 juillet Fête nationale François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants