2 min de lecture Les Républicains

14 juillet : François Hollande "prend les Français pour des idiots", selon Eric Ciotti

INVITÉ RTL - Eric Ciotti, député des Alpes maritimes, s'est montré extrêmement virulent envers les propos de François Hollande lors de l’interview du 14 juillet.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Eric Ciotti réagit au discours de François Hollande Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Les festivités du 14 juillet se sont clôturées par l'interview de François Hollande, durant laquelle le chef de l'État est revenu sur les différents dossiers nationaux et internationaux. Invité de RTL, le député Les Républicains Eric Ciotti a commenté l'intervention présidentielle. "Je ne l'ai pas trouvé convainquant, il était dans la récupération, a indiqué le président du Conseil général des Alpes Maritimes. Il a surjoué un rôle qui n'a pas été le sien dans le calendrier international, diplomatique, européen ou sur le front iranien. Il s'est donné une stature que je ne lui reconnait pas notamment dans l'accord qui a été trouvé avec la Grèce". Eric Ciotti s'est dit "choqué" que François Hollande veuille récupérer ces événements pour "les transformer en résultats de politique intérieure". 

Sans concession avec le chef de l'État, le député pense qu'"il cherchait à l'extérieur une bouée de sauvetage par rapport à un bilan intérieur qui est totalement catastrophique". "Si la France a été dans le camp des mauvais élèves contre les vertueux, c'est parce que les résultats nationaux sont catastrophiques, notamment au plan économique et social", a-t-il ajouté. 

On est dans la grosse ficelle de communication

Eric Ciotti
Partager la citation

Eric Ciotti s'est par ailleurs également exprimé sur la situation sécuritaire. "Je trouve que ce n’est pas l'essentiel. Nous sommes dans un plan de protection passif avec ce plan Sentinelle", juge le président de la commission d'enquête sur le jihadisme. "Ce n'est pas le moyen le plus performant pour protéger les Français. Pour l'élu, le but doit être "l'éradication de Daesh", il faut "régler le problème à la source en Irak et en Syrie". "Tant que les grandes démocraties, tant que les grands pays qui représentent le monde libre n'auront pas éradiquer Daesh avec ses 50.000 combattants, nous n'aurons rien réglé", a martelé Eric Ciotti. L'homme politique de droite n'est donc pas convaincu par François Hollande sur la question de la lutte antiterroriste, il juge le discours sans conviction. 

Sur le plan économique, Eric Ciotti est revenu sur la promesse de François Hollande de ne pas se représenter s'il n'y a pas de baisse du chômage. "On est dans la grosse ficelle de communication, c'est un baobab. Il prend les Français pour des idiots", critique-t-il. "Depuis plusieurs années, le chômage baisse partout, il a baissé considérablement en Espagne, en Allemagne, en Grande-Bretagne et la France a vu cette explosion du nombre de chômeur", argumente le député des Alpes Maritimes. 

À lire aussi
réseaux sociaux
Twitch et Clubhouse : pourquoi les politiques se ruent sur ces réseaux sociaux

"Moi je lui dis chiche, mais prenons comme référence le 6 mai 2012 (date de l'élection de François Hollande). Il faut que ces 600.000 chômeurs de plus en catégorie A se retrouvent comme des citoyens qui travaillent", défie Eric Ciotti. "On est dans le ridicule (...) et oser tenir ces propos 4 ans après c'est prendre les Français pour des idiots". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Terrorisme Chômage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants