1 min de lecture Info

14 interpellations après la manifestation antifasciste à Paris

Quatorze personnes ont été interpellées en marge de la manifestation en hommage à Clément Méric, vraisemblablement pour des dégradations.

L'hommage à Clément Méric du 23 juin 2013 à Paris
L'hommage à Clément Méric du 23 juin 2013 à Paris Crédit : AFP / FRED DUFOUR
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Plusieurs milliers de personnes s'étaient donné rendez-vous devant l'Opéra de Paris ce dimanche 23 juin, afin de rendre un hommage à Clément Méric, tué dans une rixe avec un skinhead le 5 juin dernier. En marge de la manifestation, de nombreuses vitrines ont été dégradées et quatorze personnes ont été interpellées, "notamment pour port d'arme prohibé", d'après le ministère de l'Intérieur.

"Au passage du cortège, de nombreuses vitrines, notamment d'établissements bancaires, ainsi que du mobilier urbain, ont été saccagés par des casseurs qui ne respectent pas l'esprit de ce rassemblement", selon Manuel Valls.

"Ce sont des groupes ultra-radicaux de casseurs violents et très mobiles qui étaient venus en découdre", a précisé une source proche du dossier.

Cortège hétéroclite

À lire aussi
Steak hachés (illustration) fraude
Faux steaks hachés : "choquant et inacceptable" pour la Croix-Rouge

Le cortège dense et hétéroclite, composé de 6.000 personnes selon les chiffres de la police, s'est élancé vers 15 heures de la place de l'Opéra, rassemblant des militants de partis politiques (NPA, Parti de Gauche), des groupes anarchistes, des associations (Attac, SOS homophobie) et des syndicats (Unef, CGT).

Le rassemblement dépassait la simple revendication antifasciste. Défilant derrière des banderoles proclamant "Le fascisme tue, l'islamophobie tue", dénonçaient les actes homophobes, ou représentant le visage de Clément Méric, les manifestants ont scandé "Clément, Clément, antifa" ou "Pas de quartiers pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers".

Antifa contre partisans de la Manif pour tous

Vêtus de noir, une trentaine de manifestants ont déployé pendant quelques minutes une banderole sur la façade de l'Opéra fustigeant le fascisme, avant un défilé rythmé par des bruits de fumigènes et de pétards.

Au passage du cortège, des personnes ont agité des drapeaux français et de la Manif pour tous à la fenêtre d'un immeuble, suscitant la colère d'un groupe de manifestants qui ont forcé la porte de l'immeuble et l'ont tagué.

Le cortège s'est dispersé en fin d'après-midi place de la Bataille de Stalingrad, dans le XIXe arrondissement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Politique Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762564501
14 interpellations après la manifestation antifasciste à Paris
14 interpellations après la manifestation antifasciste à Paris
Quatorze personnes ont été interpellées en marge de la manifestation en hommage à Clément Méric, vraisemblablement pour des dégradations.
https://www.rtl.fr/actu/politique/14-interpellations-apres-la-manifestation-antifaciste-a-paris-7762564501
2013-06-23 21:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JUBYwJaSY-KWnJsWYQ1r0A/330v220-2/online/image/2013/0623/7762564686_l-hommage-a-clement-meric-du-23-juin-2013-a-paris.jpg