1 min de lecture Jean-François Copé

"Pain au chocolat" : Copé et CFCM confirment un retrait de la plainte

Nouveau retournement de situation dans l'affaire du pain au chocolat. Jean-François Copé et le Conseil Français du Culte Musulman ont assuré conjointement mercredi après-midi un retrait de la plainte déposé par le CFCM contre l'élu UMP. Mais Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, instance du CFCM, avait affirmé un peut plus tôt s qu'il "refusait de retirer cette plainte" qu'il avait lui même déposée.

Le CFCM maintient finalement sa plainte contre Copé
Le CFCM maintient finalement sa plainte contre Copé Crédit : AFP / Archives, Joël Saget
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Regrets publics exigés

Une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet de Draguignan (Var) après la plainte du CFCM et l'enquête avait été confiée au service des atteintes aux personnes de la préfecture de police de Paris. Jean-François Copé, alors candidat à la présidence de l'UMP, avait évoqué lors d'un meeting en octobre le cas d'un jeune qui se serait fait "arracher son pain au chocolat par des voyous" au motif "qu'on ne mange pas au ramadan".

Mardi soir, après avoir reçu le leader politique à sa demande, le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, avait déclaré "avoir été sensible aux regrets exprimés" par Jean-François Copé et estimé qu'il était temps de "sortir par le haut" de cette affaire. Mercredi matin, toutefois, le président de l'UMP déclarait au micro de RTL : "Je n'ai pas présenté d'excuses. Pour présenter des excuses, il faut considérer qu'on a commis une faute."

Marine Le Pen, présidente du FN, avait dénoncé dans la matinée la "forfaiture de la posture" de Jean-François Copé sur l'épisode du "pain du chocolat" après le retrait de la plainte du CFCM, estimant que le patron de l'UMP n'a pas les qualités "pour être un chef d’État".

Lire la suite
Jean-François Copé Religions Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants