1 min de lecture Info

Ondes : pas "d'effet avéré" sur la santé, estime l'agence de sécurité sanitaire

L'Agence de sécurité sanitaire a rendu ses conclusions sur les effets des ondes électromagnétiques, ce mardi 15 octobre. L'Anses admet des modifications biologiques mais pas "d'effet avéré" sur la santé.

Une antenne-relais à Sizun dans le Finistère, le 19 juin 2009
Une antenne-relais à Sizun dans le Finistère, le 19 juin 2009 Crédit : AFP / FRED TANNEAU
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

En plein déploiement de la technologie 4G et autres technologies sans fil, l'Agence nationale sanitaire (Anses) a rendu ce mardi 15 octobre son avis quant aux impacts des ondes électromagnétiques.

Après avoir passé en revue des centaines d'études scientifiques, l'Anses conclut que l'exposition à ces ondes peut provoquer des modifications biologiques mais qu'il n'existe pas "d'effet avéré" sur la santé.

L'Agence ne juge pas nécessaire de modifier la réglementation en vigueur, qui fixe des seuils limites mais recommande néanmoins de limiter l'exposition aux ondes. Cette recommandation vaut tout particulièrement pour les enfants et les utilisateurs intensifs de téléphones portables.

Inquiétude sanitaire

Les interrogations sur les effets sanitaires des ondes (cancer, fertilité etc) ont émergé alors que les technologies sans fil connaissent un déploiement toujours plus large, notamment avec l'arrivée de la 4G. Ces nouvelles technologies sont susceptibles d'augmenter l'exposition de la population générale, via de nouvelles antennes, résume l'Anses.

À lire aussi
Un train Ouigo à Paris Gare de Lyon (illustration) transports
SNCF : Édouard Philippe dénonce "une grève sauvage"

Les effet biologiques évoqués par l'Agence de sécurité sanitaire sont des "changements d'ordre biochimique, physiologique ou comportemental qui sont induits dans une cellule, un tissu, ou un organisme en réponse à une stimulation extérieure". Un effet sanitaire "n'intervient que lorsque les effets biologiques dépassent les limites d'adaptation du système biologique".

Cet avis de l'Anses a été formulé par un groupe de 16 experts qui, durant deux ans, ont passé en revue des centaines d'études scientifiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Santé Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants