1 min de lecture 4G

Ondes électromagnétiques : les gestes à adopter pour se prémunir

RÉACTIONS - Pour l'Anses, il n'y a pas d'effets avérés des ondes électromagnétiques sur notre santé. Mais, principe de sûreté oblige, certains gestes sont à privilégier pour se prémunir.

L'Anse considère qu'il n'y a pas d'effets avérés des ondes électromagnétiques sur notre santé
L'Anse considère qu'il n'y a pas d'effets avérés des ondes électromagnétiques sur notre santé Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff Journaliste RTL

La 3G, la 4G et maintenant le Wi-Fi et autres baby phones… Les ondes ont envahi notre quotidien et leur dangerosité est toujours aussi difficile à quantifier. L'Agence Nationale Sanitaire (Anses) a publié un avis, mardi, après avoir passé en revue les études parues depuis 4 ans. Résultat : il n'y a pas d'effets avérés des ondes électromagnétiques sur notre santé, mais il vaut mieux rester prudent.  

Des gestes quotidiens sont donc à adopter. Le premier d'entre eux est de ne pas rester collé à son téléphone portable. C'est lui qui émet le plus de radiofréquences. Il n'y a pas de preuve, de certitudes, que ces dernières soient responsables de tumeurs. Seulement des soupçons, des études. La prudence conseille de protéger les personnes les plus fragiles, à savoir les enfants.

"La boîte crânienne n'est pas complètement formée chez l'enfant. Elle est moins épaisse. Or, l'énergie se dépose dans les tissus les plus proches de la peau. Si la boîte crânienne est moins épaisse, le cerveau aura plus d'exposition", explique sur RTL Martine Hours, médecin épidémiologiste, spécialiste des radios fréquences.

Privilégier les téléphones moins puissants et les kits mains libres

Il faut aussi faire attention aux utilisations intensives. "Intensif, c'est 30 à 40 minutes par jour. Pour ces gens-là, l'agence recommande de privilégier les téléphones les moins émetteurs et l'usage du kit mains libres", ajoute Dominique Gombert, de l'Anses.

À lire aussi
Une femme sur internet (illustration) coronavirus
Confinement : comment booster votre connexion internet ?

Il est en effet possible de choisir un téléphone moins puissant. L'indicateur s'appelle le DAS et figure sur le portable. Plus généralement, l'Anses recommande de poursuivre des études, des recherches préalables avant de mettre en place de nouvelles installations dont on connaît encore mal les effets.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
4G High-tech Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants