1 min de lecture Religions

Noël : crèches et laïcité font-elles bon ménage ?

En cette période de Noël, les crèches fleurissent un peu partout, notamment dans les églises, les salons... et parfois dans la rue. Est-il normal que cette représentation d'une scène de la religion catholique soit installée dans l'espace public ? La question se pose notamment à Paris, où les organisateurs ont obtenu le droit d'installer une crèche au beau milieu des Champs-Elysées, au cœur du marché de Noël. 15 millions de visiteurs y sont attendus et leur avis est partagé.

Un coup de griffe contre la laïcité ?

C'est la première fois qu'une crèche est installée sur le marché de Noël des Champs-Elysées. Pour obtenir la permission, les organisateurs ont dû se plier aux conditions de la mairie, qui craignait une récupération religieuse : pas d'affiche, pas de personne physique présente dans et autour de la crèche, afin d'éviter tout prosélytisme.

Certains visiteurs sont cependant surpris, d'autres carrément opposés à la présence de ce qu'ils considèrent comme une manifestation de la foi n'ayant rien à faire sur l'espace public.

"Encore une fois, le commerce et la religion font bon ménage", déplore Jean-Michel Ducomte, président de la Ligue de l'enseignement et défenseur de la laïcité. "Ce qui m'étonne, c'est qu'on n'ait pas le même regard sur d'autres pratiques de croyances religieuses. On s'insurge quand on voit une femme avec un voile, et là tout le monde accepte avec une assez grande banalité cette crèche", conclut-il.

Un financement qui fait débat

Comme chaque année à l'occasion du vote du budget, le Conseil de Paris avait voté mercredi 14 décembre ses subventions aux crèches confessionnelles, d'un montant total dépassant deux millions d'euros. Des élus de gauche avaient alors dénoncé avec force un financement à l'encontre de la laïcité.
  
"Il n'est pas acceptable que la ville de Paris méprise ainsi la loi de 1905 et accorde, ni plus ni moins, 2,3 millions d'euros à des structures confessionnelles", qui sont pour la très grande majorité des crèches d'obédience juive ou gérées par des associations loubavitch (orthodoxes), déplorait alors Danielle Simonnet, élue du PG, dont le groupe a voté contre.
  
Christophe Najdovski, adjoint Europe Ecologie-Les Verts chargé de la petite enfance avait déjà expliqué l'an dernier que ces subventions étaient un "héritage d'avant 2001" (année de l'élection de Bertrand Delanoë) : "Ce sont des associations loi 1901 subventionnées par la ville depuis une vingtaine d'années".
  
Le président des élus EELV parisiens, Sylvain Garel, avait regretté que "le caractère communautaire et religieux de l'accueil persiste dans certaines de ces crèches". Il a proposé que le maire de Paris confie à un "observatoire de la laïcité" le soin d'"évaluer le respect de neutralité dans le fonctionnement des crèches associatives".
  
"Nous avons pu noter depuis trois ans quelques évolutions favorables qui nous ont incité à nuancer nos propos" a ajouté M. Garel.

Un autre élu, Gilles Alayrac (PRG) avait précisé que les élus PRG avaient "voté contre les structures qui ne respectent pas les nouvelles prescriptions de la ville" sur le devoir de neutralité notamment. "On ne s'oppose pas au financement s'il respecte la laïcité, l'absence de signes religieux visibles et l'ouverture à tous les enfants", précisait alors M. Alayrac.

(avec AFP)

Lire la suite
Religions Polémique Noël 2011
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7741256866
Noël : crèches et laïcité font-elles bon ménage ?
Noël : crèches et laïcité font-elles bon ménage ?
En cette période de Noël, les crèches fleurissent un peu partout, notamment dans les églises, les salons... et parfois dans la rue. Est-il normal que cette représentation d'une scène de la religion catholique soit installée dans l'espace public ? La question se pose notamment à Paris, où les organisateurs ont obtenu le droit d'installer une crèche au beau milieu des Champs-Elysées, au cœur du marché de Noël. 15 millions de visiteurs y sont attendus et leur avis est partagé.
https://www.rtl.fr/actu/noel-creches-et-laicite-font-elles-bon-menage-7741256866
2011-12-24 07:30:00