1 min de lecture Intervention française au Mali

Mort des chefs jihadistes : Le Drian appelle à "la prudence"

Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé dimanche à la "prudence" après les annonces par N'Djamena de la mort des chefs jihadistes Abou Zeid et Mokhtar Belmokhtar.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Crédit : AFP, Lionel Bonaventure
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Appel à la prudence
Dans une interview à la "Dépêche du Midi" parue lundi, M. Le Drian, interrogé sur ces proclamations tchadiennes, répond : "Une rumeur répétée à l'envi ne fait pas une information".
  
"Le ministre de la Défense ne doit pas parler au conditionnel", insiste le responsable. "J'en appelle à la prudence et à l'esprit de responsabilité à l'égard d'indications que nous ne sommes pas en mesure de confirmer matériellement à ce stade".
  
"La priorité, c'est de saper les bases des terroristes, leur organisation, leurs moyens", dit encore le ministre.
  
Libération du territoire
Interrogé par ailleurs sur les risques de confrontation entre communautés maliennes, il observe : "Les ennemis du Mali, ce sont les groupes terroristes qui menaçaient de faire s'écrouler ses institutions pour y fonder leur sanctuaire. Le Mali est un seul et unique pays. Chacun le reconnaît : le droit international, le gouvernement de Bamako et les populations du nord du Mali qu'elles soient peuls, arabes ou touaregs".
  
"Le retour des services publics maliens doit suivre la libération du territoire, qui est encore en cours. Les Maliens pourront alors reprendre leur avenir en main. La France est vigilante, mais elle est confiante", ajoute-t-il.
  
Hommage
Il rend hommage à nouveau au caporal Cédric Charenton, mort samedi au combat au Mali.
  
"Il fait honneur à la France et au 1er Régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers, dont 250 soldats sont engagés au Mali", déclare le ministre au quotidien de Midi-Pyrénées, région de l'Ariège.
  
Engagé dans l'opération Serval le 25 janvier, "il a combattu dans le dernier repaire des groupes terroristes, le massif des Ifoghas au nord du Mali. Ces ennemis, appartenant essentiellement à Al Qaïda au Maghreb Islamique.

Lire la suite
Intervention française au Mali Info Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7759058333
Mort des chefs jihadistes : Le Drian appelle à "la prudence"
Mort des chefs jihadistes : Le Drian appelle à "la prudence"
Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé dimanche à la "prudence" après les annonces par N'Djamena de la mort des chefs jihadistes Abou Zeid et Mokhtar Belmokhtar.
https://www.rtl.fr/actu/mort-des-chefs-jihadistes-le-drian-appelle-a-la-prudence-7759058333
2013-03-03 20:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cA2gS4BRRUHbGFqXuoyp1w/330v220-2/online/image/2012/0610/7749289143_le-ministre-de-la-defense-jean-yves-le-drian-le-17-mai-2012-au-palais-de-l-elysee-a-paris.jpeg