2 min de lecture Buzz internet

Mort de Fiona : la mère cristallise la haine sur Facebook

Après les aveux de Cécile Bourgeon sur la mort de sa fille Fiona, certains internautes se montrent particulièrement violents envers la mère et son compagnon, notamment sur Facebook.

Cécile Bourgeon, la mère de Fiona.
Cécile Bourgeon, la mère de Fiona. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Après des mois de mobilisation, les internautes ont découvert la réalité : la petite Fiona est morte sous les coups de son beau-père. Et sa mère, Cécile Bourgeon, a menti tout ce temps avant de finalement passer aux aveux mercredi 25 septembre.

Elle a ainsi été mise en examen pour quatre délits : non assistance à personne en danger, recel de cadavre, dénonciation mensongère d'un crime et modification d'une scène de crime. Son compagnon, Berkane Maklouf, est de son côté mis en examen pour "coups mortels" aggravés, alors que les fouilles pour retrouver le corps de la fillette se poursuivent. 

On ne peut pas parler d'elle comme étant une mère

Une internaute
Partager la citation

Sur Facebook, les plus de 6.200 abonnés à la page "Alerte Disparition/Enlèvement, soyez informé et aidez nous", qui s'étaient mobilisés pour retrouver la fillette, ont du mal à contenir leur colère et se montrent, pour certains, très virulents. "Pauvre petite, et cette garce qui a menti sans scrupule (...) on ne peut pas parler d'elle comme étant une mère", s'insurge une internaute.

"Quelle honte de faire passer ça pour un enlèvement, pleurer devant les caméras, appeler à l'aide la population, pour nous dire à la fin que ce petit ange est décédé", lit-on encore.

Trois pages Facebook prônent la peine de mort

À lire aussi
Marichka Padalko, journaliste télé ukrainienne, le mercredi 15 juillet 2020. buzz internet
VIDÉO - Ukraine : une journaliste perd une dent en plein direct

D'autres se montrent bien plus violents sur Facebook, et préconisent le rétablissement de la peine de mort pour Cécile Bourgeon et son compagnon. Comme l'a remarqué Le Nouvel Obs, la page "Peine de mort pour Cécile Bourgeon" comporte même l’expression "Cécile Bourgeon la pute" dans son url, et cette dernière a déjà rassemblé près de 8000 personnes.

La justice est trop douce en France

Créateur de la page Facebook "Peine de mort pour Cécile Bourgeon"
Partager la citation

L'internaute à l'origine de cette page a posté un message dans lequel il explique sa démarche : "Ce nom de groupe représente notre haine envers cette ignoble femme et cet ignoble homme, ils sont innommables. La justice est trop douce en France", écrit-il. 969 personnes ont liké ce post.

La page "Pour que Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf soient condamnés à mort" compte pour sa part plus de 3.900 "like", tandis qu'une troisième, "La peine de mort pour la mère et le beau père de la petite Fiona", comptait, elle, 27.200 fans vendredi en fin de journée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Buzz internet Fiona Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants