1 min de lecture Michel Rocard

Michel Rocard, Jean-François Copé et le "gourdin permanent"

Michel Rocard et ses déclarations alambiquées ne sont pas toujours faciles à suivre. Et quand il se lance dans une analyse de la crise à l'UMP, certaines formules équivoques laissent songeur. Au sujet des deux personnalités clé, qui se livrent un combat sans merci autour de la présidence du parti, Michel Rocard a ainsi qualifie Jean-François Copé de "gourdin permanent". Avant de préciser : "Chaque fois que je le vois, il est en train de cogner". Ouf...

micro générique
La rédaction numérique de RTL

Habitué des déclarations détonantes

Si Jean-François Copé est un "gourdin", donc, François Fillon est, selon Michel Rocard, un "homme qui a beaucoup plus le sens de l'Etat".

Au-delà de cette saillie, Michel Rocard  estime que l'UMP a davantage la "culture du chef" que celle de la "démocratie interne". "Toute structure démocratique (...) se définit comme permettant la compétition dans ses rangs. Et partout où on arrive à jeu égal, c'est très difficile, c'est affreux."

L'ancien Premier ministre socialiste est devenu un habitué des déclarations (d)étonnantes, ne se souciant pas toujours de la langue de bois en vigueur dans le monde politique.

En août 2011, il avait par exemple qualifié Dominique Strauss-Kahn de "malade mental". "Cet homme a visiblement une maladie mentale, avec des difficultés à maîtriser ses pulsions. C'est dommage, il avait un vrai talent, c'est vrai".

Lire la suite
Michel Rocard Politique Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants