1 min de lecture Michel Rocard

Michel Rocard hospitalisé jusqu'en fin de semaine prochaine

L'ex-Premier ministre Michel Rocard devrait rester hospitalisé à Stockholm "sûrement jusqu'en fin de semaine prochaine", à la suite du malaise qu'il a fait vendredi dans la capitale suédoise, a déclaré samedi soir son épouse Sylvie Rocard. L'ancien Premier ministre socialiste, âgé de 81 ans, avait été victime d'un malaise en arrivant vendredi à l'ambassade de France à Stockholm.

"Encore des petits problèmes"

"On vient de faire un scanner: il se trouve que le caillot qu'il avait dans la tête sur la partie droite du cerveau a été parfaitement résorbé, chimiquement", a raconté Mme Rocard, arrivée sur place à la mi-journée et interrogé devant l'hôpital où est pris en charge l'ancien Premier ministre.
  
"Là on vient de faire un scanner qui dit qu'il y a quand même des petits problèmes encore, une petite lésion qui nous inquiète un peu et qui fait que, malgré qu'il ait retrouvé parfaitement sa forme, on a besoin de faire un traitement anticoagulant et on va être obligé de le garder quelques jours de plus ici sûrement jusqu'en fin de semaine prochaine", a-t-elle précisé.

A la mi-journée, les médecins qui le suivent semblaient "plutôt confiants", avait-t-on indiqué de source diplomatique à Paris. Michel Rocard avait reçu vendredi après-midi la visite de l'ambassadeur de France, Jean-Pierre Lacroix, qui lui a parlé, avait indiqué vendredi soir le Quai d'Orsay.
  
Déjà des ennuis de santé en 2007

L'ambassade de France à Stockholm dont un agent lui a rendu visite samedi, reste mobilisée à ses côtés, a-t-on précisé de source diplomatique.

L'ancien Premier ministre socialiste, âgé de 81 ans, avait été victime d'un malaise en arrivant vendredi à l'ambassade de France à Stockholm.
  
Michel Rocard, qui ne cesse de parcourir le monde depuis son départ de Matignon en mai 1993, a déjà eu des ennuis de santé, dont l'un sérieux en juin 2007, alors qu'il se trouvait en Inde.

Lire la suite
Michel Rocard Politique Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants