1 min de lecture Justice

Mediator : plus de 85% des dossiers des victimes seraient irrecevables

Le scandale du Mediator va-t-il faire pschitt ? Selon les informations du "Parisien" de ce mercredi, plus de 85% des demandes d'indemnisations de victimes du médicament coupe-faim ont été rejetées par les experts du ministère de la Santé. Il n'y aurait pas de lien de cause à effet entre la prise du Mediator et les pathologies cardiaques. Le médicament est accusé d'être à l'origine de 500 décès en un peu plus de trente ans. Sur RTL, la porte-parole du laboratoire Servier se défend de toute pression et se réjouit de ces premiers résultats.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

Selon le quotidien (lire l'article), 712 des 831 dossiers examinés depuis septembre ont été rejetés et, quand un lien entre le médicament des laboratoires Servier et une maladie a été reconnu, les experts de l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam) ont retenu une incapacité limitée en majorité entre 5% et 10%.

Prescrit à des millions de personnes de 1976 à 2009, le Mediator pourrait avoir fait de 500 à 2.000 morts, selon des rapports officiels.

"Il nous reste quelques milliers de dossiers à examiner. Il est donc trop tôt pour établir un bilan", déclare le directeur de l'Oniam, Eric Rance, cité par Le Parisien. "Il est vrai cependant que la situation est plus compliquée que prévu."

Irène Frachon, pneumologue à l'origine de la révélation du scandale du Mediator, estime que "les laboratoires Servier font pression sur la commission".

DIAPORAMA - Comprendre l'affaire du Mediator en 3 minutes

(Cliquez sur l'image)


Le dossier de la rédaction :
Le dossier spécial de la rédaction de RTL.fr "Le scandale du Mediator"

Lire la suite
Justice Santé Mediator
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants