1 min de lecture Vincent Peillon

Matignon pas très enthousiaste à l'idée d'une prime pour les enseignants

Alors que les enseignants du primaire appellent à la grève contre les rythmes scolaires mardi prochain, Vincent Peillon aimerait faire un geste financier à l'égard des professeurs sous la forme d'une prime de 400 euros. Une façon pour le ministre de l’Éducation de leur mettre du baume au cœur quand le nouveau calendrier scolaire fait grincer des dents. Mais Matignon ne semble pas être sur la même ligne que son ministère de l’Éducation.

Une salle de classe (illustration)
Une salle de classe (illustration) Crédit : AFP/Archives, Frank Perry
Micro RTL
La rédaction de RTL et Camille Crosnier

Ayrault et Peillon pas sur la même ligne

L’entourage de Jean-Marc Ayrault le dit clairement : "les contraintes budgétaires sont extrêmement fortes, cette prime est une revendication d'un syndicat, et il ne faut pas prendre pour argent comptant ce qu'a publié la presse".

Car tout est parti du journal les Échos, la semaine dernière, qui parlait d'une prime de 400 euros. Depuis, un certain flou a été entretenu. Le ministère de l’Éducation Nationale répète que Vincent Peillon a bien l'intention de faire un geste. Ce dernier affirmait encore il y a quelques jours que "les professeurs des écoles n'ont pas les mêmes conditions de rémunération, alors que leur rôle est précieux. Il faut une compensation".

Vincent Peillon est également très attentif à ce qui se passe dans la fonction publique, où les salaires sont revus en ce moment. Le ministre fera son calcul à partir de là.

Ce n'est pas la première fois qu'il y a des interférences entre Matignon et la rue de Grenelle. A peine nommé à la tête du ministère en mai dernier, Vincent Peillon avait annoncé directement la semaine de 4,5 jours, Jean-Marc Ayrault avait pondéré derrière.

Pour le moment, le ministère répète que le temps des annonces n'est pas encore venu. Les discussions - ou plutôt tractations - interministérielles sont en cours.

Lire la suite
Vincent Peillon Social École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757847183
Matignon pas très enthousiaste à l'idée d'une prime pour les enseignants
Matignon pas très enthousiaste à l'idée d'une prime pour les enseignants
Alors que les enseignants du primaire appellent à la grève contre les rythmes scolaires mardi prochain, Vincent Peillon aimerait faire un geste financier à l'égard des professeurs sous la forme d'une prime de 400 euros. Une façon pour le ministre de l’Éducation de leur mettre du baume au cœur quand le nouveau calendrier scolaire fait grincer des dents. Mais Matignon ne semble pas être sur la même ligne que son ministère de l’Éducation.
https://www.rtl.fr/actu/matignon-pas-tres-enthousiaste-a-l-idee-d-une-prime-pour-les-enseignants-7757847183
2013-02-07 12:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/K3Uu_hZMsIMXYrZjBis06g/330v220-2/online/image/2012/0620/7749755495_une-salle-de-classe.jpeg