1 min de lecture Société

Mariage "homo" : l'église "catho" répond à Vincent Peillon

Face aux craintes manifestées par le ministre l'Education nationale, le secrétaire général de l'enseignement catholique Eric de Labarre a été catégorique vendredi : "il est hors de question de remettre en cause la neutralité de l'enseignement et le respect des programmes" dans le cadre d'un débat à venir autour du mariage pour les couples homosexuels. Vincent Peillon a annoncé vendredi l'envoi aux recteurs d'un courrier leur demandant "la plus grande vigilance" par rapport à ces établissements.

"Nous n'appelons pas à manifester"

"Il ne me semble pas opportun d'importer dans l'école le débat sur le mariage pour tous. Je considère même qu'en adressant une lettre aux chefs d'établissement, le secrétaire de l'enseignement catholique a commis une faute", déclarait vendredi Vincent Peillon. Eric de Labarre, secrétaire général de l'enseignement catholique, avait en effet envoyé en décembre une lettre à ses chefs d'établissements, leur rappelant l'opposition de l'Eglise à ce projet gouvernemental, et suggérant la tenue de débats à ce sujet (voir ci-dessous).

Lire la lettre par Eric de Labarre :
Lettre enseignement catholique
Ce dernier a répliqué. "Il n'est pas question d'organiser spontanément des débats dans les classes avec les élèves, même si, lorsqu'il y a des questions posées par les jeunes et les enfants, le pire c'est évidemment de garder le silence". Eric de Labarre a évoqué une "question qui se pose entre professionnels de l'éducation", des débats "entre adultes" en réponse à des attentes formulées par des chefs d'établissement, des professeurs et des parents.
  
"Nous n'appelons pas directement à participer à la manifestation" contre le mariage homosexuel, mais à "l'éveil des consciences et à ce que chacun exerce librement sa responsabilité de simple citoyen. Encore faut-il que la conscience de chacun ait été alimentée, nourrie, éclairée, c'est la raison pour laquelle nous pensons que des débats entre adultes sont utiles et mêmes nécessaires", a-t-il fait valoir.
  
"On ne peut pas nous faire d'emblée le procès d'intention que les débats seraient par définition truqués", a-t-il estimé, affirmant la "nécessité qu'aucun propos homophobe ne puisse être prononcé".

Une manifestation contre le projet de mariage homosexuel, auquel toutes les religions monothésites sont opposées, est prévue dimanche 13 janvier. Le texte introduisant cette réforme a été présenté le 7 novembre en conseil des ministres. Il doit être soumis à l'Assemblée fin janvier.

La mariage homosexuel : le projet de loi du gouvernement

Lire la suite
Société Religions Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7756597516
Mariage "homo" : l'église "catho" répond à Vincent Peillon
Mariage "homo" : l'église "catho" répond à Vincent Peillon
Face aux craintes manifestées par le ministre l'Education nationale, le secrétaire général de l'enseignement catholique Eric de Labarre a été catégorique vendredi : "il est hors de question de remettre en cause la neutralité de l'enseignement et le respect des programmes" dans le cadre d'un débat à venir autour du mariage pour les couples homosexuels. Vincent Peillon a annoncé vendredi l'envoi aux recteurs d'un courrier leur demandant "la plus grande vigilance" par rapport à ces établissements.
https://www.rtl.fr/actu/mariage-homo-l-eglise-catho-repond-a-vincent-peillon-7756597516
2013-01-05 10:10:00