1 min de lecture Bolène

Mariage homo : "Il faut appliquer la loi, sinon ça devient l'anarchie", selon Florian Philippot

RÉACTION - Le numéro 2 du Front national demande à la maire de Bollène, dans le Vaucluse, élue d'extrême droite qui refuse de marier un couple de lesbiennes, de rentrer dans le rang.

Pour Florian Philippot, les maires doivent appliquer la loi sur le mariage pour tous
Pour Florian Philippot, les maires doivent appliquer la loi sur le mariage pour tous Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Vincent Derosier

"Il y a une loi républicaine. On est d'accord ou on n'est pas d'accord, ça c'est la liberté de chacun, mais on doit l'appliquer. C'est tout." Le message est passé. Après une position en retrait des dirigeants du Front National lors des manifestations contre le "mariage pour tous",  le numéro 2 du FN, Florian Philippot, a clairement confirmé sur RTL que les maires devaient appliquer la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

Interrogé sur le refus de la maire de Bollène (Vaucluse), Marie-Claude Bompard, de marier un couple de lesbiennes, Florian Philippot a été catégorique : "Soit elle applique directement [la loi], soit elle délègue." L'élue est issue de la Ligue du Sud, un parti d'extrême droite composée entre autres d'anciens du Front national.

"Liberté de conscience"

Selon le numéro 2 du FN, on aurait aussi pu, pour faciliter les choses, "étendre la possibilité de délégation, par exemple, aux élus de l'opposition". Pour lui, c'est François Hollande lui-même qui a brouillé les choses en évoquant, en novembre 2012, "une liberté de conscience". "Le problème c'est que si on commence à entrer dans cet engrenage on n'a pas fini", prévient l'élu.

"Moi je me souviens de soldats qui parlaient aussi de leur foi religieuse pour ne pas aller se battre en Afghanistan, c'était aussi inacceptable. (…) Nous sommes dans un État de droit, une République laïque, il faut donc appliquer la loi. Et puis les lois, ça se change. Mais en tant que représentant de la loi, il faut appliquer la loi, sinon ça devient l'anarchie."
 
Florian Philippot ne prévoit cependant pas de prendre de quelconques sanctions contre la maire de Bollène qui, rappelle-t-il, n'est pas officiellement du Front national.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bolène Christiane Taubira Florian Philippot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764069717
Mariage homo : "Il faut appliquer la loi, sinon ça devient l'anarchie", selon Florian Philippot
Mariage homo : "Il faut appliquer la loi, sinon ça devient l'anarchie", selon Florian Philippot
RÉACTION - Le numéro 2 du Front national demande à la maire de Bollène, dans le Vaucluse, élue d'extrême droite qui refuse de marier un couple de lesbiennes, de rentrer dans le rang.
https://www.rtl.fr/actu/mariage-homo-il-faut-appliquer-la-loi-sinon-ca-devient-l-anarchie-selon-florian-philippot-7764069717
2013-08-27 19:22:54
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1dbsbcZrTgEHCQajBLUx4Q/330v220-2/online/image/2013/0827/7764070561_pour-florian-philippot-les-maires-doivent-appliquer-la-loi-sur-le-mariage-pour-tous.jpg