3 min de lecture Ça se passe chez moi

Marc Veyrat : "A Manigod, je fais un retour aux sources"

EN IMAGES - C'est dans son village natal de Manigod, au cœur du massif alpin des Aravis, que le grand chef Marc Veyrat va ouvrir son nouveau restaurant et lancer sa fondation contre la "malbouffe".

Le chef Marc Veyrat devant son nouveau restaurant, à Manigod(Haute-Savoie), au col de la Croix Fry, à 1.500 mètres d'altitude
Le chef Marc Veyrat devant son nouveau restaurant, à Manigod(Haute-Savoie), au col de la Croix Fry, à 1.500 mètres d'altitude Crédit : Serge Pueyo
Serge Pueyo Journaliste RTL

Ce vendredi 19 juillet 2013, cinq cols se dressent sur la route du peloton dans la 19ème étape du Tour de France, longue de 204,5 kilomètres entre Bourg-d'Oisans et le Grand-Bornand. Les coureurs vont passer par Manigod, en Haute-Savoie. C'est dans son village natal que Marc Veyrat va ouvrir son nouveau restaurant.

>
Marc Veyrat : "A Manigod, je fais un retour aux sources" Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date :

Retour aux sources

A 63 ans, le célèbre chef au chapeau noir vient de réaliser son rêve en créant sur plusieurs hectares un véritable hameau savoyard, avec des chalets, une chapelle, un four à pain, un jardin botanique où pousseront ses plantes aromatiques. Tout cela au col de la Croix-Fry, à 1.500 mètres d'altitude, au cœur des alpages du massif des Aravis .

"C'est un lieu complètement magique, face au Mont-Blanc. On est devant le Charvin. On a un environnement assez exceptionnel", explique le cuisinier.

La vue depuis le restaurant de Marc Veyrat, au col de la Croix Fry
La vue depuis le restaurant de Marc Veyrat, au col de la Croix Fry Crédit : Serge Pueyo

Après un grave accident de ski, Marc Veyrat avait stoppé toutes ses activités en 2009. Il avait cédé ses deux restaurant d'Annecy et de Megève. C'est donc chez lui, à Manigod, qu'il fait aujourd'hui son grand retour. "Je suis venu ici à la Croix-Fry pour me ressourcer. Je fais comme les saumons : je remonte aux origines", justifie-t-il.

À lire aussi
Les correspondants RTL en région Ça se passe chez moi
Christophe Chevènement : "Je suis tombé amoureux de la pierre"

"C'est un lieu où j'ai vécu avec mes parents et mes grands-parents. J'ai voulu revenir aux sources, et aux sources surtout de la nature. C'est le respect de la terre et de l'environnement", ajoute-t-il.

Le hameau savoyard reconstitué par Marc Veyrat pour accueillir son nouveau restaurant, au col de la Croix Fry
Le hameau savoyard reconstitué par Marc Veyrat pour accueillir son nouveau restaurant, au col de la Croix Fry Crédit : Serge Pueyo

Faire plaisir aux autres

Le parcours botanique de Marc Veyrat autour de son restaurant
Le parcours botanique de Marc Veyrat autour de son restaurant Crédit : Serge Pueyo

"On veut créer un restaurant où l'on vit en autarcie. On a nos jardins, nos légumes et nos animaux. On amène la nature dans l'assiette. On va apporter un nouveau concept : c'est une cuisine minérale", raconte Marc Veyrat.

Et de prendre pour exemple une semoule virtuelle, à base d'oxalis ou encore une soupe de nouilles virtuelles, avec de la berce. "C'est magnifique, c'est génial, c'est inédit, c'est enthousiasmant, c'est papillant", lâche le restaurateur dans un inventaire de superlatifs.

Le jardin botanique de Marc Veyrat avec Romaric, son jardinier
Le jardin botanique de Marc Veyrat avec Romaric, son jardinier Crédit : Serge Pueyo

Le restaurant prendra ses quartiers dans le chalet savoyard reconstitué. "On a aussi amené pas mal de modernisme. J'aime beaucoup l'inox, le verre. En plus, on a une vue de rêve !", s'amuse le chef. "Tout est là pour être heureux".

Pas question pour Marc Veyrat de se lancer dans une nouvelle course aux étoiles. Il veut avant tout accueillir ses convives comme des amis, à l'image d'une table d'hôtes. Ce qui l'anime, c'est "le bonheur de faire plaisir aux autres". "La convivialité, ça existe. J'ai envie de prendre le temps de dire aux gens qui viennent chez nous que je les aime", déclare-t-il.

La salle du nouveau restaurant de Marc Veyrat
La salle du nouveau restaurant de Marc Veyrat Crédit : Serge Pueyo

"J'ai envie de le prouver à travers la nourriture. Je ne l'ai jamais fait cela, j'avais la tête dans le guidon !", concède-t-il. "Deux fois trois étoiles, deux fois 20/20, et on y va, on y va ! Mais on va où ? On ne va nulle part !", lance Marc Veyrat.

La chambre à coucher dans la salle du restaurant

Le restaurateur lance également sa fondation contre la "malbouffe". Il souhaite avant tout sensibiliser les jeunes. "Le travail est énorme. On veut arriver à faire prendre conscience que l'on ne peut pas manger tout et n'importe quoi. La nourriture, c'est notre carburant, donc il ne faut pas se tromper", professe-t-il.

Pour cela, il va recevoir les enfants tous les mercredis et les jeudis. "Ils vont venir auprès de nos poules pour ramasser les œufs et voir les choses de la vie".

Marc Veyrat à une table de son nouveau restaurant , avec une superbe vue sur le massif des Aravis
Marc Veyrat à une table de son nouveau restaurant , avec une superbe vue sur le massif des Aravis Crédit : Serge Pueyo

Petit secret confié par le chef : sa chambre à coucher sera installée dans la salle de son restaurant. Comme il est le dernier couché et le premier levé, il ne sera jamais dérangé.

Croisière sur le lac d'Annecy

En redescendant du col de la Croix-Fry, direction Annecy pour une petite croisière sur le lac. "On voit du plan d'eau ce qu'on ne peut pas voir de la rive", explique Christophe, le capitaine du bateau "La libellule".

Vous pourrez manger les midis et les soirs sur le bateau : il y a un restaurant gastronomique dans la salle avant. Pour les gens qui préfèrent les choses plus simples, rendez-vous en salle arrière avec la guinguette et les fritures-salades.

En savoir plus

La Nouvelle maison de Marc Veyrat

Les croisières en bateau sur le lac d'AnnecyL'Office du tourisme du lac d'Annecy

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ça se passe chez moi Info Patrimoine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants