2 min de lecture Hôpitaux

Manifestation des sages-femmes : "On a un salaire de misère"

TEMOIGNAGE RTL - Les sages-femmes de la Fonction publique hospitalière ont organisé mercredi 22 mai une grève dans toute la France pour demander une revalorisation salariale.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

"On a un salaire de misère", s'insurge une sage-femme au micro de RTL. Ce mercredi 22 mai, elle manifestait avec ses confrères devant le ministère de la Santé à Paris pour demander une revalorisation salariale.

"Les sages-femmes sont une profession médicale comme les médecins ou les dentistes. Nous sommes les seules à être dans la Fonction publique (...) et nous voulons un statut bien différencié des professions paramédicales", a ajouté Annie-Claude Ottan de la CGT, organisatrice du mouvement national. 

Elles demandent un statut spécifique

Contrairement aux infirmières, les sages-femmes ont reçu "une formation médicale", a expliqué l'une d'entre elles à Thibaut Geffrotin, reporter à RTL. Cette salariée de la maternité de la Pitié-Salpêtrière à Paris dénonce le fait que sa profession soit inscrite dans les "grilles de salaires paramédicales". 

Il existe en effet trois filières au sein de l'hôpital : administrative, technique et paramédicale (infirmières, aide soignantes). Les médecins hospitaliers sont des praticiens contractuels de droit public et n'ont pas le statut de fonctionnaire. 

Les sages-femmes payées comme les infirmières

Les grévistes dénoncent aussi les "salaires de misère" de cette profession médicale à formation bac+5. Une sage-femme présente au rassemblement à Paris évoque "1.600 euros pour démarrer" et un peu plus de 2.800 euros pour terminer". A titre de comparaison, les ingénieurs hospitaliers (bac+5) commencent à 2.100 euros et terminent à 4.900, selon la CGT. 

1.600 euros pour démarrer, 2.800 euros pour terminer

Une sage-femme, présente à la manifestation à Paris
Partager la citation
À lire aussi
Le personnel de l'hôpital est impuissant face aux flammes Brésil
Brésil : au moins 11 morts dans l'incendie d'un hôpital à Rio

Si le rassemblement devant le ministère n'a réuni qu'une vingtaine de personnes, le mouvement de grève a été bien suivi dans le reste de la France, selon la représentante CGT, évoquant "100% de grévistes" à Montpellier. 

Force Ouvrière revendique le même taux de grévistes à Arras, rapporte la Voix du Nord ou encore à Annecy d'après le Dauphiné Libéré  A Brest, le mouvement a été suivi par 26 sages femmes sur les 47 que compte le Centre Hospitalier Universitaire, a remarqué Ouest-France.

Vers une évolution salariale sur la base LMD (licence-master-doctorat)

Une délégation comprenant des représentantes CGT mais aussi Unsa et FO a été reçue au ministère de la Santé mais aucune précision n'a été donnée suite à cette rencontre. Selon les syndicats, le ministère a accepté une évolution salariale sur la base LMD (licence-master-doctorat), ce qui ne les satisfait pas pleinement. 

Sur le calendrier, "on leur a donné jusqu'au 6 juin, date de la réunion du conseil supérieur de la fonction publique hospitalière pour ouvrir des négociations, sinon nous reprendrons une action de plus grande ampleur", a indiqué une porte-parole de la CGT. Pour sa part, dans un communiqué  la CFTC santé-sociaux a réclamé pour les sages-femmes le statut de praticien hospitalier (PH). 

>
"On est hyper spécialisés" raconte une sage-femme Crédit Média : T. Geffrotin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Info Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761604420
Manifestation des sages-femmes : "On a un salaire de misère"
Manifestation des sages-femmes : "On a un salaire de misère"
TEMOIGNAGE RTL - Les sages-femmes de la Fonction publique hospitalière ont organisé mercredi 22 mai une grève dans toute la France pour demander une revalorisation salariale.
https://www.rtl.fr/actu/manifestation-des-sages-femmes-on-a-un-salaire-de-misere-7761604420
2013-05-22 21:52:00