1 min de lecture Alcool

Lycéenne morte à Guingamp : "Elle avait une scolarité tout à fait normale" selon son proviseur

DOCUMENT RTL - Mardi 4 mars, le corps de la lycéenne disparue vendredi à l'issue d'une "soirée cartable" a été trouvé dans un cours d'eau près de Guingamp. Son proviseur estime nécessaire de mettre l'accent sur la prévention.

Un policier patrouille dans les rues de la Zone de Sécurité Prioritaire de Sarcelles, le 13 janvier 2014 (illustration)
Un policier patrouille dans les rues de la Zone de Sécurité Prioritaire de Sarcelles, le 13 janvier 2014 (illustration) Crédit : AFP / PATRICK KOVARIK
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Le corps de Marie a été repêché mardi dans la rivière du Trieux près de Guingamp, dans les Cotes-d'Armor. L'adolescente de 16 ans avait disparu après une "soirée cartable", au cours de laquelle sont consommées de grandes quantités d'alcool.

Laurent Chaunu, proviseur adjoint du Lycée Pavie à Guingamp, estime que cet événement "ne s'explique pas par un mal-être chez l'adolescente".

Ce n'est pas dans la moralisation que l'on peut faire passer des messages

Laurent Chaunu, proviseur adjoint du Lycée Pavie à Guingamp
Partager la citation

"La jeune fille décédée avait une scolarité tout à fait normale. Elle n'avait aucun problème. Cela s'explique plus par un effet de groupe et ces soirées font partie d'un rituel de passage dans l'adolescence", explique le proviseur.

"La prévention est un travail à faire de façon constante. Les jeunes que l'on peut toucher, c'est déjà ça de gagné. La seule chose à faire c'est de persévérer. Ce n'est pas dans la moralisation que l'on peut faire passer des messages mais plutôt dans la réalité de ce qu'il peut se passer", estime Laurent Chaunu.

>
Lycéenne morte à Guingamp : "Elle avait une scolarité tout à fait normale" selon son proviseur Crédit Média : Nicolas Georges | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alcool Adolescent Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants