1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Loi sur le génocide arménien : qui sont les "hackers" turcs ?

La crise avec la Turquie engendre des représailles envers la France jusque sur le Net. Une centaine de sites liés de près ou de loin aux arméniens de France ont été victimes de pirates informatiques turcs, quelques jours après le vote de la loi qui réprime la négation du génocide arménien. Il y a eu bien sûr Valérie Boyer, la députée UMP à l'origine du texte, mais pas seulement. Le site du Sénat a été attaqué par intermittence dimanche et lundi. RTL a enquêté : qui sont ces pirates du Net ?

Site internet
Site internet Crédit : DR
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Sophie Joussellin

Des petits génies de l'informatique ?

Il s'agit plus d'un réseau de stakhanovistes du net, ultra nationalistes et qui n'hésitent pas à pirater le moindre site Internet, dès que les intérêts de leur pays est mis en cause.

Le réseau repose sur une importante communauté de pirates turcs. Il existe plusieurs centaines de forums avec quelques têtes pensantes au sommet et de bons petits soldats en dessous

Ces attaques sont de deux ordres : soit les pirates mettent des messages à teneur politique sur la page d'accueil ou bien grâce à des petits logiciels, qui submergent le site de tentatives de connexion et le paralyse.

Ce sont souvent des opérations au coup par coup, peu dangereuses, qui peuvent s'arrêter du jour au lendemain et revenir. Ce sont ces mêmes pirates qui avaient attaqué le site de Charlie Hebdo en novembre dernier.

Plus d'info sur le Blog numérique de Sophie Joussellin.

Lire la suite
Nicolas Sarkozy Recep Tayyip Erdogan International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants