1 min de lecture Faits divers

Les policiers devront bientôt remettre un reçu aux personnes qu'ils contrôlent

"Bonjour, vos papiers s'il vous plaît ! Voici votre reçu". Voilà comme vont se dérouler à l'avenir les contrôles d'identité. Jean-Marc Ayrault a confirmé vendredi matin la préparation d'un texte qui obligera la police à donner un récépissé à chaque personne à qui on demandera ses papiers. Il s'inspire ainsi du modèle anglais. L'objectif est d'éviter les contrôles au faciès. C'est ce que réclament plusieurs associations qui défendent les droits de la personne. Les policiers, eux, sont inquiets. Le ministère de l'Intérieur ne commente pas pour l'instant.

Un policier en train d'effectuer un contrôle policier à Paris
Un policier en train d'effectuer un contrôle policier à Paris Crédit : AFP / Archives, Martin Bureau
Thomas Prouteau Journaliste RTL

Tollé chez les syndicats de police

"C'est une mesure qu'on va faire (...) elle est en préparation, le ministre de l'Intérieur y travaille"
, a déclaré vendredi matin Jean-Marc Ayrault sur BFM-TV et RMC. "Ça sera utile à tous, aux personnes contrôlées (...) et puis aux policiers aussi, parce que les policiers ont besoin de retrouver la confiance et le respect", a ajouté le Premier ministre. "Une mesure de ce type n'a rien de vexatoire pour eux, c'est simplement pour remettre de la sérénité."

Cette annonce n'a pas tardé à faire réagir les syndicats policiers, plutôt hostiles à cette mesure.

"Un récépissé de contrôle d'identité n'est pas pour nous une priorité", a écrit dans un communiqué Nicolas Comte, secrétaire général d'Unité SGP Police, premier syndicat de gardiens de la paix. "On ne solutionnera pas la fracture police/population en donnant l'impression aux policiers que la faute vient d'eux", a-t-il ajouté.

Le syndicat Alliance y voit pour sa part un "désaveu sans précédent, blessant et attentatoire à l'honneur et la probité des policiers et des gendarmes." "Avec la mise en oeuvre d'une telle initiative, il est certain que la démotivation, déjà sensible dans les rangs des forces de sécurité, ira en s'amplifiant au point d'impacter sensiblement (...) leurs résultats", prévient le syndicat dans un communiqué.

De nombreuses manifestations spontanées de policiers ont eu lieu début mai à travers la France après la mise en examen pour homicide volontaire d'un de leurs collègues.

Plusieurs organisations nationales et internationales, parmi lesquelles Human Rights Watch, ont dénoncé la propension présumée de la police française à opérer des contrôles "au faciès". Quinze personnes qui disent avoir subi des contrôle de police abusifs ont attaqué l'Etat au civil en avril dernier.

(Avec dépêches)

Lire la suite
Faits divers Société Discriminations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7748933369
Les policiers devront bientôt remettre un reçu aux personnes qu'ils contrôlent
Les policiers devront bientôt remettre un reçu aux personnes qu'ils contrôlent
"Bonjour, vos papiers s'il vous plaît ! Voici votre reçu". Voilà comme vont se dérouler à l'avenir les contrôles d'identité. Jean-Marc Ayrault a confirmé vendredi matin la préparation d'un texte qui obligera la police à donner un récépissé à chaque personne à qui on demandera ses papiers. Il s'inspire ainsi du modèle anglais. L'objectif est d'éviter les contrôles au faciès. C'est ce que réclament plusieurs associations qui défendent les droits de la personne. Les policiers, eux, sont inquiets. Le ministère de l'Intérieur ne commente pas pour l'instant.
https://www.rtl.fr/actu/les-policiers-devront-bientot-remettre-un-recu-aux-personnes-qu-ils-controlent-7748933369
2012-06-01 12:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_zr7gXHVSGYR50q48b07uA/330v220-2/online/image/2012/0601/7748936107_un-policier-en-train-d-effectuer-un-controle-policier-a-paris.jpg