1 min de lecture Justice

Les parents de la petite Marina, torturée à mort, devant les Assises

C'est le procès d'un calvaire qui vient de s'ouvrir devant les assises de la Sarthe. Celui de Marina, qui n'aura connu de ses parents que les mauvais traitements et les tortures répétées. Cette petite fille est morte il y a 2 ans, alors qu'elle venait d'avoir 8 ans.

micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Les deux protagonistes n'ont eu aucun regard l'un pour l'autre

La cour d'assises de la Sarthe a commencé lundi à juger un père et une mère de famille accusés d'avoir causé la mort de leur fille Marina, 8 ans, aînée de leurs quatre enfants en commun, après lui avoir infligé pendant plusieurs années sévices et coups particulièrement inhumains.

Eric et Virginie Sabatier, âgés de 40 et 33 ans, sont accusés d'actes de tortures et de barbarie sur mineure de moins de 15 ans ayant entraîné la mort. Ils encourent la réclusion à perpétuité.

Les deux protagonistes, l'air un peu perdus, n'ont eu aucun regard l'un pour l'autre dans le box des accusés. Eric est apparu cheveux coupés courts et portant une fine moustache, écoutant attentivement les conseils de son avocat. Virginie, cheveux châtain clair noués en queue de cheval, visiblement impressionnée par la cour, a versé ses premières larmes, avant même que l'affaire ne soit réellement évoquée.

Les deux parents ont écouté pendant plus d'une heure les motifs de leur mise en accusation, particulièrement cruels, tête baissée, comme en pénitence.



Des sévices d'une violence inouïe

L'enquête a montré qu'avant de mourir seule, dénudée au sous-sol de la maison familiale à Ecommoy (Sarthe) dans une nuit d'août 2009, leur petite fille avait notamment subi une dernière fois le supplice de la tête plongée dans l'eau, et reçu une gifle si forte que sa tête avait été propulsée sur le rebord de la baignoire au point de le casser. On lui avait en outre fait ingurgiter du vinaigre accompagné de gros sel.

Le calvaire de Marina a débuté en 2003, dès ses deux ans et demi, avec les premières douches glacées assorties de coups divers et d'insultes. La fillette avait été abandonnée sous X à sa naissance le 27 février 2001 mais sa mère s'était ravisée quelques jours plus tard. 

Lire la suite
Justice Enfance Vidéo M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants