1 min de lecture Grève

Les internes en grève illimitée dès le 12 novembre

Les internes en médecine (environ 20 000 en France) sont appelés à une grève illimitée à partir du 12 novembre pour défendre leurs conditions de travail et leur liberté d'installation. "Nous demandons que notre liberté d'installation soit respectée parce qu'on sait qu'il y a une pression, à droite comme à gauche, pour mettre en place des mesures qui contraignent l'installation" des médecins, notamment pour lutter contre les déserts médicaux a expliqué mardi Emanuel Loeb, président de l'Isnih (Intersyndicat national des internes des hôpitaux).

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Le mouvement vise également à "défendre nos conditions de travail", a ajouté le président de l'Isnih.

L'Isnih avait révélé dans une enquête publiée début septembre que les heures de repos obligatoires des internes n'étaient pas suffisamment respectées dans les hôpitaux, ce qui pouvait mettre en danger la santé des patients.
 
Les internes souhaitent aussi être signataires des accords négociés entre l'assurance maladie, les complémentaires de santé et les syndicats de médecins: "lors des négociations sur les dépassements d'honoraires, nos interventions en tant qu'observateurs n'ont pas été prises en compte", déplore M. Loeb.
   
Une manifestation est prévue à Paris le 12 novembre.

Lire la suite
Grève Hôpitaux Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7754137757
Les internes en grève illimitée dès le 12 novembre
Les internes en grève illimitée dès le 12 novembre
Les internes en médecine (environ 20 000 en France) sont appelés à une grève illimitée à partir du 12 novembre pour défendre leurs conditions de travail et leur liberté d'installation. "Nous demandons que notre liberté d'installation soit respectée parce qu'on sait qu'il y a une pression, à droite comme à gauche, pour mettre en place des mesures qui contraignent l'installation" des médecins, notamment pour lutter contre les déserts médicaux a expliqué mardi Emanuel Loeb, président de l'Isnih (Intersyndicat national des internes des hôpitaux).
https://www.rtl.fr/actu/les-internes-en-greve-illimitee-le-12-novembre-7754137757
2012-10-31 10:28:00