1 min de lecture Racisme

Les hooligans de retour dans les stades selon la police

Saluts nazis, croix gammées : le racisme se réinvite dans les tribunes de foot. Deux ans après la mort d'un supporter de foot dans une bagarre entre fans parisiens, la police affirme que les hooligans reviennent dans les stades. Selon le commissaire Antoine Boutonnet, chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH), il existe "un phénomène préoccupant qui est le retour du racisme en tribune".

Julien Dumond Journaliste

Le racisme se réinvite au bord du terrain

Deux faits récents inquiètent effectivement les autorités : le salut nazi d'un supporter parisien en tribune à Brest le 28 janvier - l'auteur du geste a été interpellé.

Trois jours plus tard, au terme d'une longue enquête, six pseudos-supporters lyonnais ont été arrêtés pour des dégradations et des tags néonazis à Saint-Étienne.

C'est le message de la place Beauvau : les investigations sur ces faits ne s'arrêtent pas au coup de sifflet final. 

Le commissaire Antoine Boutonnet, qui dirige la division nationale de lutte contre le hooliganisme : "A chaque fois que ces phénomènes ont été constatés, ils ont fait l'objet d'interpellations. Ce n'est pas parce que le match est terminé, qu'il n'y a pas de suivi judiciaire. Bien au contraire, nous enquêtons après la commission des infractions pour identifier les personnes en vue de les sanctionner".

Au total, il y a aujourd'hui 341 personnes interdites de stade, notamment pour usage d'engins pyrotechniques.

C'est l'autre nouveauté de la saison, il ne s'agit plus seulement de fumigènes mais de plus en plus souvent de gros pétards de fabrication artisanale.

Du coup, plusieurs associations de supporters sont de nouveau dans le viseur, notamment à Montpellier, Nice, Saint-Etienne, Lyon et Bordeaux. Le ministère de l'Intérieur promet la dissolution à celles qui ne joueraient pas le jeu.

Lire la suite
Racisme Football Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants