1 min de lecture Jean-Luc Mélenchon

Législatives : incident à Méricourt (Nord) autour d'un assesseur FN

Ambiance tendue dans le Nord en ce jour d'élections. Les forces de l'ordre ont dû intervenir dimanche matin dans un bureau de vote de Méricourt (Pas-de-Calais), ville de la 11e circonscription où se présentent Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, pour faire entrer un assesseur du Front National qui en était empêché. Marine Le Pen a dénoncé "les vieilles méthodes des communistes". Le duel entre les deux têtes d'affiche déchaîne les passions, et n'a pas fini de faire parler.

"Un problème de compréhension" entre les deux hommes

"L'incident, qui a eu lieu en début de matinée, a été réglé dans le calme et en moins d'une heure. Il est désormais clos et n'a en aucun cas perturbé ni ralenti le processus de vote dans ce bureau", a assuré la préfecture du Pas-de-Calais.
  
L'assesseur du Front National, qui s'était présenté au bureau de vote numéro 7 de Méricourt, mairie tenue par le Parti communiste, pour y contrôler la régularité des opérations de vote, s'était vu empêché d'entrer par le président du bureau de vote.
  
"Il y a manifestement eu un problème de compréhension entre les deux hommes, qui ont demandé conjointement l'intervention de la préfecture et des forces de l'ordre pour régler l'incident", a expliqué la préfecture.
  
"Il s'est avéré que l'assesseur du Front National était tout à fait en règle et s'était vu délivrer un récépissé attestant de l'enregistrement de sa candidature à cette fonction", a indiqué la préfecture, sans pouvoir préciser si l'assesseur avait ou non présenté ce récépissé au président du bureau de vote.

Le FN dénonce "les vielles méthodes des communistes"

"La police a rapidement entendu les deux parties à l'extérieur du bureau de vote, et un accord a finalement été trouvé, permettant à l'assesseur FN d'entrer et d'exercer sa mission de surveillance", a-t-il été ajouté.

La mairie a par ailleurs nommé deux autres assesseurs pour surveiller le vote. Mais pour le Front National, "cette attitude anti-démocratique et illégale (du président du bureau de vote de Méricourt, ndlr) est très grave", s'est-il insurgé dans un communiqué.
  
La présidente du Front National, Marine Le Pen, qui votait dans la commune voisine d'Hénin-Beaumont, a également protesté contre l'incident, en dénonçant "les vieilles méthodes des communistes".

Le Front de Gauche a quant à lui dénoncé dans un communiqué le "comportement agressif et menaçant" de Steeve Briois, suppléant de Marine Le Pen aux législatives, qui s'était rendu sur les lieux au moment de l'incident.

Selon le parti de Jean-Luc Mélenchon, M. Briois "a tenté d'imposer que son assesseur soit en charge du cahier d'émargement", alors que "selon le code électoral, le président (du bureau de vote, ndlr) à la responsabilité de répartir les tâches".

FN et Front de Gauche se renvoient la balle

Pour Jean-Luc Mélenchon, cet incident est une "provocation" de la part du Front National. "Perturber les votes, rendre tout suspect, ce sont des méthodes assez classiques des organisations fascistes", a-t-il dénoncé lors d'une déclaration à la presse devant un bureau de vote de Carvin (Pas-de-Calais).

Selon la préfecture, suite à cet incident, le président du conseil de surveillance des élections a mandaté une magistrate afin de s'assurer du bon déroulement des opérations de vote dans la 11e circonscription.

"Mis à part cette légère tension passagère à Méricourt, tout se passe bien et normalement dans le reste des bureaux de vote", a assuré la préfecture.

(avec dépêches)

Les candidats, circonscription par circonscription  
Législatives : la carte des candidats  


(avec AFP)

Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon Marine Le Pen Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7749297414
Législatives : incident à Méricourt (Nord) autour d'un assesseur FN
Législatives : incident à Méricourt (Nord) autour d'un assesseur FN
Ambiance tendue dans le Nord en ce jour d'élections. Les forces de l'ordre ont dû intervenir dimanche matin dans un bureau de vote de Méricourt (Pas-de-Calais), ville de la 11e circonscription où se présentent Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, pour faire entrer un assesseur du Front National qui en était empêché. Marine Le Pen a dénoncé "les vieilles méthodes des communistes". Le duel entre les deux têtes d'affiche déchaîne les passions, et n'a pas fini de faire parler.
https://www.rtl.fr/actu/legislatives-incident-a-mericourt-nord-autour-d-un-assesseur-fn-7749297414
2012-06-10 13:08:00