1 min de lecture Faits divers

De Toulouse à l'Afghanistan : le parcours de Merah

On commence à mieux cerner le profil de l'homme de 23 ans assiégé depuis mercredi matin par les policiers dans un immeuble de Toulouse. Mohamed Merah, le suspect des tueries de Toulouse et Montauban, avait été arrêté en 2007 en Afghanistan après avoir posé des bombes dans la région de Kandahar. Condamné à trois ans de prison, il s'était enfui à la faveur d'une intervention commando menée en juin 2008 par des taliban qui avait permis l'évasion d'un millier de détenus. Il a tenté à deux reprises sans succès de s'engager dans l'Armée française, d'abord dans l'Armée de terre, en 2008, puis deux ans plus tard dans la Légion étrangère. L'individu était surveillé depuis plusieurs années par les services de renseignements français. Son avocat a confirmé sur RTL qu'il était au courant de cette surveillance.

Mohamed Merah, dans une vidéo datant de 2010
Mohamed Merah, dans une vidéo datant de 2010 Crédit : Capture d'écran France 2
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
avec Jean-Alphonse Richard et Julien Dumond

Mohamed Merah, dans une vidéo datant de 2010 (capture d'écran)
Mohamed Merah selon France 2

Claude Guéant a confirmé que Mohammed M.. 23 ans, avait à son actif "plusieurs actes de délinquance, une petite dizaine, parfois avec violences". Une source policière a évoqué le chiffre de dix-huit faits connus.

"Sa radicalisation s'est plutôt faite au sein d'un groupe d'idéologie salafiste, et affermie semble-t-il lors de deux voyages l'un en Afghanistan, l'autre au Pakistan", a détaillé le ministre de l'Intérieur en préfecture de Midi-Pyrénées. Il s'agit d'un "groupe toulousain qui n'a pas forcément de nom", composé d'une quinzaine de personnes", a-t-il précisé.

De même, s'il était "suivi depuis plusieurs années par la DCRI (le renseignement intérieur français) et ses agents toulousains", "jamais aucun élément de nature à (faire) penser qu'il préparait une action criminelle n'était apparu", a assuré Claude Guéant.

Le parcours du suspect numéro 1 :
(cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama)
Toulouse : le parcours de parcours de Mohamed Merah

Le ministre a ajouté que l'un de ses frères, également interpellé, "est engagé lui aussi dans l'idéologie salafiste". Son interpellation était "un impératif de l'enquête". A la question de savoir si celui-ci était également allé en Afghanistan ou au Pakistan pour le jihad, Claude Guéant a répondu : "Pas à ma connaissance."

Enfin, les traits de personnalité du suspect qui sont apparus aux négociateurs "confirment tout à fait ceux que nous avions observés dans le comportement qu'il adoptait lors de ses crimes, c'est-à-dire quelqu'un de déterminé, quelqu'un de grand sang-froid, quelqu'un de très maître de lui", a conclu le ministre.

Le mode opératoire de ce tueur à scooter, qui a froidement abattu en huit jours trois militaires ainsi qu'un enseignant et trois enfants juifs, avait évoqué dès le début de l'enquête quelqu'un d'entraîné et habitué au maniement des armes.

Le suspect avait été condamné une quinzaine de jours plus tôt à un mois de prison ferme pour conduite sans permis, et devait voir un juge en avril pour aménager cette peine, selon son avocat.

Mohamed M. travaille "dans la carrosserie", a indiqué un jeune homme se présentant comme un proche venu de leur quartier d'origine pour proposer à la police de lui parler.

DIAPORAMA : Al Qaida à travers le monde
(Cliquez sur l'image)
DIAPORAMA : Al Qaida à travers le monde

Lire la suite
Faits divers Violence Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7745778228
De Toulouse à l'Afghanistan : le parcours de Merah
De Toulouse à l'Afghanistan : le parcours de Merah
On commence à mieux cerner le profil de l'homme de 23 ans assiégé depuis mercredi matin par les policiers dans un immeuble de Toulouse. Mohamed Merah, le suspect des tueries de Toulouse et Montauban, avait été arrêté en 2007 en Afghanistan après avoir posé des bombes dans la région de Kandahar. Condamné à trois ans de prison, il s'était enfui à la faveur d'une intervention commando menée en juin 2008 par des taliban qui avait permis l'évasion d'un millier de détenus. Il a tenté à deux reprises sans succès de s'engager dans l'Armée française, d'abord dans l'Armée de terre, en 2008, puis deux ans plus tard dans la Légion étrangère. L'individu était surveillé depuis plusieurs années par les services de renseignements français. Son avocat a confirmé sur RTL qu'il était au courant de cette surveillance.
https://www.rtl.fr/actu/le-suspect-de-toulouse-avait-ete-arrete-en-afghanistan-7745778228
2012-03-21 21:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QI748O_qYy4sPq1cJkYRYA/330v220-2/online/image/2012/0322/7745808367_mohamed-merah-dans-une-video-datant-de-2010.jpg