1 min de lecture François Fillon

Le Rassemblement-UMP de Fillon doté d'un temps de parole à l'Assemblée

Le groupe parlementaire Rassemblement-UMP, créé par François Fillon, s'est vu officiellement doté mardi d'un temps de parole lors des débats à l'Assemblée, et, à partir de mercredi, lors des questions au gouvernement. En revanche, l'UMP et le R-UMP ont convenu de ne pas procéder à un changement des sièges dans l'hémicycle en fonction de l'appartenance à chacun des deux groupes. L'ex-Premier ministre doit reprendre en fin de journée ses discussions avec Jean-François Copé, à la date-butoir de l'ultimatum que leur a fixé Nicolas Sarkozy pour s'entendre.

François Fillon arrivant à l'Assemblée nationale, le 4 décembre 2012
François Fillon arrivant à l'Assemblée nationale, le 4 décembre 2012 Crédit : AFP / Kenzo Tribouillard
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

Deux questions dès mercredi

A partir de mercredi, quatre questions seront accordées au groupe UMP présidé par Christian Jacob et deux au R-UMP présidé par François Fillon. "Il y aura un partage du temps de parole entre le groupe UMP et le groupe R-UMP avec une légère augmentation du temps pour les textes dans le cadre des discussions générales", selon le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone.

Ce n'est qu'en octobre 2013, à l'ouverture de la prochaine session ordinaire de l'Assemblée nationale, que la répartition des places au sein du bureau de l'Assemblée sera revue, et que le R-UMP (qui regroupe 72 fillonistes, contre 123 UMP) pourra jouir de tous ses droits (journée consacrée à ses propositions dans l'hémicycle et possibilité d'obtenir une commission d'enquête, notamment).

François Fillon a annoncé la création du R-UMP il y a une semaine, précisant que ce groupe se dissoudrait quand les copéistes annonceraient le principe de nouvelles élections pour la présidence de l'UMP. Au total 72 députés ont rejoint le R-UMP.

L'ancien Premier ministre s'est rendu mardi matin, comme il l'avait annoncé, à la conférence hebdomadaire des présidents de l'Assemblée nationale, en sa qualité de président du groupe des députés R-UMP qualifié de "dissident" par son rival.

Les "non alignés" veulent une élection au printemps 2013


François Fillon et Jean-François Copé ont entamé lundi des négociations pour tenter de trouver un compromis sur les modalités d'un nouveau vote pour la présidence de l'UMP, deux semaines après l'élection contestée. Ils sont convenus de se revoir ce mardi et n'excluent pas de poursuivre l'échange "peut-être dans les jours à venir".

Les "non alignés" du parti, conduits par Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet, ont réclamé qu'une nouvelle élection pour la présidence de l'UMP se tienne au printemps 2013 et demandé la tenue d'un congrès du mouvement.

L'ancien ministre UMP Bruno Le Maire a dit craindre la conclusion d'un accord sans consultation de la base entre les deux rivaux pour la présidence de l'UMP et appelé de ses vœux un vote des militants ainsi qu'une refondation du parti. De son côté, Henri Guaino, député des Yvelines, a estimé que l'UMP ne pouvait avoir à sa tête un président contesté, tout en qualifiant à nouveau de "faute morale" la création d'un groupe parlementaire dissident.

Du côté du Front National, les adhésions se multiplient depuis le début de la crise à l'UMP, a déclaré Marine Le Pen, qui ne cache pas son intention de prendre à l'UMP la place de premier parti d'opposition au gouvernement de gauche.

(Avec AFP)

L'Assemblée nationale avec le groupe "RUMP"

Lire la suite
François Fillon Jean-François Copé Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7755421325
Le Rassemblement-UMP de Fillon doté d'un temps de parole à l'Assemblée
Le Rassemblement-UMP de Fillon doté d'un temps de parole à l'Assemblée
Le groupe parlementaire Rassemblement-UMP, créé par François Fillon, s'est vu officiellement doté mardi d'un temps de parole lors des débats à l'Assemblée, et, à partir de mercredi, lors des questions au gouvernement. En revanche, l'UMP et le R-UMP ont convenu de ne pas procéder à un changement des sièges dans l'hémicycle en fonction de l'appartenance à chacun des deux groupes. L'ex-Premier ministre doit reprendre en fin de journée ses discussions avec Jean-François Copé, à la date-butoir de l'ultimatum que leur a fixé Nicolas Sarkozy pour s'entendre.
https://www.rtl.fr/actu/le-rassemblement-ump-de-fillon-dote-d-un-temps-de-parole-a-l-assemblee-7755421325
2012-12-04 10:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kTme8mxNTSIhgoS6Cevi7A/330v220-2/online/image/2012/1204/7755424244_francois-fillon-arrivant-a-l-assemblee-nationale-le-4-decembre-2012.jpg