1 min de lecture François Hollande

Le PS remonté après les voeux sarcastiques du Front de gauche

Le torchon brûle entre communistes et socialistes, dont le numéro un Harlem Désir a vivement dénoncé une vidéo du PCF très incisive à l'égard de François Hollande, mais la perspective des municipales pourrait inciter ces partenaires historiques du PS à mettre une sourdine à leurs critiques.

Le clip du Front de Gauche en forme de réquisitoire contre François Hollande
Le clip du Front de Gauche en forme de réquisitoire contre François Hollande Crédit : Capture d'écran Dailymotion
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Des relations de plus en plus tendues entre PCF et PS

Particulièrement remonté, le premier secrétaire du PS a appelé jeudi le PCF "à cesser de se tromper d'adversaire et à se garder d'une dérive contraire à sa tradition de responsabilité". Harlem Désir avait en ligne de mire les voeux du PCF fustigeant de façon sarcastique les sept premiers mois de François Hollande à l'Elysée en les comparant avec les promesses qu'il avait avancées comme candidat.

"Ce clip est de mauvaise foi, mensonger et caricatural: il est une faute contre la gauche (...) épargne totalement la droite et l'extrême droite" et constitue "une honte pour ses auteurs", a accusé le responsable socialiste. Les communistes "sont clairement dans l'opposition", s'est agacé aussi sur son blog le président du Parti radical de gauche, Jean-Michel Baylet, un allié très proche du PS.

"Le gouvernement et son nouveau porte-parole feraient bien de cesser de se tromper d'adversaire", a rétorqué vendredi Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche (allié du PCF dans le Front de gauche), dénonçant les "invectives" de M. Désir. Cette vidéo diffusée sur internet constitue la dernière illustration des relations de plus en plus tendues entre le PCF et la majorité gouvernementale. Le PCF ne se considère pas comme faisant partie de l'opposition, mais les communistes manifestent leur malaise profond vis-à-vis d'une politique "sociale-libérale".

Leurs sénateurs ont rejeté ces dernières semaines l'ensemble des textes budgétaires: projet de loi de finances 2013, budget de la Sécurité sociale, projet de loi de finances rectificative 2012. Entre le PS et son ex-allié communiste, "on sent que le divorce n'est pas totalement consommé mais on n'en est pas loin", remarque Eddy Fougier, chercheur associé à l'Iris (Institut de relations internationales et stratégiques). Mais ce politologue doute que le PCF "aille jusqu'à la rupture" totale. "Ils ont besoin du PS pour avoir des municipalités, avec la dimension financière qui est importante pour le parti", explique-t-il. Les prochaines municipales sont prévues en mars 2014.

VIDEO : les voeux du Front de Gauche

Lire la suite
François Hollande Politique Front de gauche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants