1 min de lecture Le choix de Yves Calvi

Le Pr Jean-François Bergmann sur le Médiator : "C'est un vrai fardeau !"

Yves Calvi recevait jeudi le Professeur Jean-François Bergmann, le chef du département de médecine interne à l'hôpital Lariboisière et ancien vice-président de la commission des autorisations de mise sur le marché (AMM) de l'ANSM. L'affaire du Médiator a sonné le 20 décembre dernier la fin de son mandat. Pour le Professeur, l'heure est donc au bilan personnel, mais aussi aux remises en questions.

Calvi-245x300
Yves Calvi Journaliste RTL

Repenti

« Je m'en veux pour le Médiator ». Les mots viennent de l'ancien vice-président de la commission des autorisations de mise sur le marché (AMM), Jean-François Bergmann, dans une interview au mensuel Pharmacien de France.

Il y a 3 semaines, il publiait aussi une tribune dans Le Quotidien du Médecin, son titre est sans ambiguïté : « Ne dites pas à ma mère que j'étais membre de la commission d'AMM… ».

Et pourtant il y est resté pendant 12 ans en tant que vice-président. Cette instance a même été supprimée par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM).

« hypocrisie »

Le système de pharmacovigilance français est un véritable gruyère, dit-il, et les pilules contraceptives en sont le dernier exemple.

La pilule Diane 35, par exemple, « il y a eu une très grande hypocrisie autour de ce produit. Tout le monde, dans le milieu, savait qu'il était très largement prescrit à des fins contraceptives par les gynécologues et quelques généralistes »

Que regrette-t-il dans l'affaire du Médiator ? De quoi se sent-il coupable ? Pourquoi est-il resté si longtemps à l'AMM ? Doit-on craindre d'autres scandales du médicament ? Jean-François Bergmann est l'invité d'Yves Calvi.

Chaque jour de la semaine à 8h30, du lundi au vendredi, Yves Calvi propose un entretien avec la personnalité qui fait l'actualité du jour.

Lire la suite
Le choix de Yves Calvi Justice Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants