1 min de lecture International

Le pape condamne le "bain de sang" en Syrie

Benoît XVI a condamné dimanche, à l'occasion de Pâques, "les discriminations et persécutions des communautés chrétiennes" du Moyen-Orient à l'Afrique. Il a prôné la stabilité et le rejet du terrorisme sanglant ainsi que la fin des combats en Syrie, dans son message "Urbi et Orbi" ("à la ville et au monde"). "Puisse le Christ ressuscité donner espérance au Moyen-Orient, afin que toutes les composantes ethniques, culturelles et religieuses collaborent pour le bien commun et le respect des droits humains", a-t-il souligné.

Anne Le Nir Journaliste RTL

"Que cesse l'effusion de sang en Syrie"

"Le Christ est espérance et réconfort particulièrement pour les  communautés chrétiennes qui sont les plus éprouvées par des discriminations et des persécutions à cause de leur foi", a déclaré le pape depuis la loggia de la basilique Saint-Pierre, dans son message "Urbi et Orbi". Il faisait référence aux violences et menaces islamistes contre les minorités chrétiennes, notamment au Nigéria et au Moyen-Orient où est né le christianisme.
  
Benoît XVI a supplié que "cesse l'effusion de sang" en Syrie, où une révolte populaire, durement réprimée par le pouvoir, s'est élargie en un conflit civil avec des dizaines de morts chaque jour.

"Que les nombreux réfugiés, provenant de ce pays et ayant besoin d'aide humanitaire, trouvent accueil et solidarité", a encore demandé le pape, alors qu'il se doit se rendre du 14 au 16 septembre au Liban.

Syrie, Nigéria, Mali, Palestine...

Il a "encouragé le peuple irakien à ne ménager aucun effort pour avancer sur le chemin de la stabilité" et renouvelé son appel pour qu'"Israéliens et Palestiniens reprennent avec courage le processus de paix".

Même chose au Mali, où le nord est tombé aux mains de rebelles et d'islamistes. Le pape a demandé au "Christ d'accorder à ce pays, qui traverse un délicat moment politique, la paix et la stabilité".
  
Au Nigeria "qui a été le théâtre d'attaques terroristes sanglantes", il a souhaité "les énergies nécessaires pour recommencer à construire une société pacifique et respectueuse de la liberté religieuse de ses citoyens", a-t-il dit.
  
Près d'une église à Kaduna (nord), un attentat à la bombe a encore fait dimanche au moins 20 morts, après toute une série d'autres attentats contre des églises au cours des derniers mois.

Lire la suite
International Pâques Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7746449310
Le pape condamne le "bain de sang" en Syrie
Le pape condamne le "bain de sang" en Syrie
Benoît XVI a condamné dimanche, à l'occasion de Pâques, "les discriminations et persécutions des communautés chrétiennes" du Moyen-Orient à l'Afrique. Il a prôné la stabilité et le rejet du terrorisme sanglant ainsi que la fin des combats en Syrie, dans son message "Urbi et Orbi" ("à la ville et au monde"). "Puisse le Christ ressuscité donner espérance au Moyen-Orient, afin que toutes les composantes ethniques, culturelles et religieuses collaborent pour le bien commun et le respect des droits humains", a-t-il souligné.
https://www.rtl.fr/actu/le-pape-condamne-les-persecutions-des-chretiens-et-le-bain-de-sang-en-syrie-7746449310
2012-04-08 13:15:00