1 min de lecture Parti communiste

Le maire communiste d'Ivry et sa femme ligotés à leur domicile

Le maire communiste d'Ivry-sur-Seine, Pierre Gosnat, et son épouse ont été ligotés jeudi à leur domicile. Mais le malfaiteur s'est enfui quand il a appris à qui il avait à faire. Un suspect a été interpellé.

micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors qu'elle sortait de leur domicile, une maison de Vitry-sur-Seine, la femme du maire est tombée nez à nez avec un homme cagoulé et muni d'un couteau et d'une arme de poing, qui lui a dérobé sa carte bancaire, a raconté un policier.

Entendant du bruit, le maire est intervenu. L'agresseur les a forcés à rentrer dans la maison et les a ligotés. Mais lorsque Pierre Gosnat lui a dit qui il était, l'homme a pris peur et s'est enfui avec la voiture du fonction du maire.

Le maire et son épouse ont réussi à se défaire de ses liens afin de prévenir la police, a souligné une source proche de l'enquête.

Fils d'un éminent dirigeant du PCF

Au moins un suspect, décrit comme un homme d'une trentaine d'années, a été interpellé non loin du domicile après avoir été pris en chasse par la police.

À lire aussi
Le secrétaire national du Parti communiste français se dit favorable à un repport du débat parlementaire sur la réforme ferroviaire qui mobilise en ce moment les cheminots (image d'illustration). politique
Réforme ferroviaire : Pierre Laurent pour un report du débat parlementaire

Pierre Gosnat est maire d'Ivry-sur-Seine, une ville limitrophe de Paris, depuis 1998. Il a député du Val-de-Marne entre 2007 et 2012. Il est le fils de Georges Gosnat, qui  a été un membre éminent du Parti communiste après guerre en étant notamment son trésorier pendant des années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti communiste Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants