1 min de lecture Société

Le "Divina", un palace des mers baptisé à Marseille

Le MSC Divina, dernier né de la flotte MSC Croisières, sera baptisé à Marseille ce samedi. Avec ses 139 400 tonneaux et ses 1751 cabines pouvant accueillir jusqu'à 4345 passagers, le MSC Divina sera l'un des fleurons de la flotte de MSC Croisières. Ce baptême à Marseille est également un événement rare puisqu'il s'agit du premier baptême d'un bateau de croisière en France depuis 5 ans.

Marché dopé à Marseille

Marseille, qui sera le théâtre samedi soir du premier baptême d'un géant des mers en France depuis cinq ans, le MSC Divina, a vu son image et son économie dopées ces dernières années par le marché de la croisière, avec près de 100 millions d'euros de retombées annuelles.
  
"Le pôle croisière est un élément économique important pour le développement du port, la ville ayant engrangé 94 millions d'euros en 2011 grâce à cette activité", explique Roland Blum, 1er adjoint au maire (UMP) de Marseille, qui annonce pour 2012 le passage de 58 navires appartenant à 27 compagnies différentes.
  
Pour Erminio Eschena, directeur général France de MSC Croisières, choisir Marseille comme lieu de baptême du douzième bateau de sa flotte est "une évidence", autant qu'un "symbole", "la croisière ayant fortement contribué à améliorer l'image de la ville, à la rendre plus attractive".
  
950.000 croisiéristes attendus à Marseille

"On est en développement de près de 20% par an, c'est deux fois plus que le marché mondial", soulignait fin avril Jacques Truau, le président du Club de la croisière Marseille-Provence, qui accueillera fin novembre la "Seatrade Med Cruise and Superyacht Convention".
  
Ainsi, 950.000 passagers sont attendus cette année dans la cité phocéenne, avec un nombre d'escales en hausse pour les deux principaux croisiéristes, Costa Croisières et MSC.
  
Pour M. Blum, tout doit donc être fait pour que "l'escale de Marseille ne soit pas +loupée+". Autant dire que ces passagers, qui dépensent entre 105 et 152 euros par jour, selon qu'ils soient en transit ou en tête de ligne, sont bichonnés.

Lire la suite
Société Mer Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants