1 min de lecture Médias

Le CSA dit "oui" à Canal + pour D8, sous conditions

Le CSA a dit oui, mardi vers midi, à Canal + pour lancer sa chaîne D8 en lieu et place de Direct 8 sur la TNT. Cette nouvelle chaîne a l'ambition de concurrencer M6, TF1 et France Télévisions. Canal + a annoncé un budget de 150 millions d'euros à l'horizon de trois ans.

Le logo de D8
Le logo de D8 Crédit : DR

"Nous avons autorisé sous conditions l'achat de Direct 8", a souligné le CSA. L'autorité devait préciser ces conditions mardi après-midi et ainsi clore un long chapitre de négociations entre Canal+ et les autorités administratives indépendantes, qui souhaitent éviter que le groupe déséquilibre le marché de la télévision gratuite en utilisant sa position dominante.

Il y a un an, Canal+ avait annoncé l'acquisition de 60% du capital de Direct 8 et Direct Star à Bolloré. La prise de participation était valorisée à 279 millions d'euros.

L'opération devait obtenir l'aval de l'Autorité de la concurrence et celui du CSA, alors que les patrons des chaînes gratuites redoutent que Canal+ ne s'appuie sur sa force de frappe financière pour préempter auprès de producteurs les oeuvres les plus attractives en ne leur laissant que les miettes.

A la mi-juillet, l'Autorité de la concurrence avait autorisé ce rachat, en échange d'engagements portant notamment sur "une limitation des acquisitions de droits des films américains, des séries américaines et des films français" et sur les conditions de cession des droits d'événements sportifs "d'importance majeure".

Le feu vert du CSA désormais en poche, Canal+ devrait communiquer officiellement dès jeudi sur la grille de programmes de Direct 8 pour laquelle il a de grandes ambitions.

Lire la suite
Médias Télévision Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants