1 min de lecture Pyrénées-Atlantiques

Le couple gay d'Arcangues uni par le mariage

Malgré l'opposition de leur maire, Guy et Jean-Michel ont été déclarés lundi "mariés" par l'un des adjoints du village d'Arcangues dans le pays basque.

Un adjoint du maire d'Arcangues a finalement accepté de marier Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel, ici le 15 juin 2013.
Un adjoint du maire d'Arcangues a finalement accepté de marier Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel, ici le 15 juin 2013. Crédit : GAIZKA IROZ / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le rêve d'un mariage après 17 ans ensemble a bien failli tourner au cauchemar pour Guy Martineau-Espel et Jean-Michel Martin. Mais ils ont finalement convolé en justes noces lundi dans le village d'Arcangues (Pyrénées-Atlantiques), où le maire opposé au mariage gay a finalement dû céder.

"Je vous déclare mariés", a dit un peu après 17h30 l'adjoint au maire chargé de la culture Didier Maisterrena, déclenchant les applaudissements d'une assistance jusque-là figée dans un silence très ému. Les époux se sont embrassés devant la trentaine de proches invités à la cérémonie et Guy Martineau-Espel a versé de chaudes larmes.

Je ne souhaite à personne de vivre ce que l'on a vécu

Guy Martineau-Espel
Partager la citation

"On va simplement faire la fête chez nous", a dit en sortant Jean-Michel Martin. "Tout ça pour ça, on y est arrivés", a-t-il ajouté avant de repartir avec son mari, de deux ans sont cadet, dans une décapotable noire, deux roses glissées pour l'un dans la poche de la chemise, pour l'autre dans cette du blaser.

"On espère n'avoir froissé personne, on va savourer, passer à autre chose et repartir dans notre anonymat. Nous sommes heureux et émus", a-t-il ajouté avant de lire un message de remerciement en basque.

À lire aussi
La commune d'Arudy est située au sud de Pau accident
Pyrénées-Atlantiques : Deux femmes retrouvées mortes dans leur voiture

Ce projet de mariage était le premier en France à avoir déclenché la résistance de tout un exécutif municipal, alors que la loi avait déjà été promulguée. "Je ne souhaite à personne de vivre ce que l'on a vécu", a d'ailleurs soufflé Guy Martineau-Espel après le mariage, célébré sous le regard d'une vingtaine de gendarmes postés aux entrées de la petite mairie pour parer tout débordements d'opposants au mariage pour tous.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pyrénées-Atlantiques Info Mariage homosexuel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants